La police de Marrakech vient d’intercepter 10 adolescents qui auraient abusé à tour de rôle de leur jeune camarade âgé de sept ans. Le groupe de collégiens trainait de force la victime dans des coins reculés et inhabités de la Médina de Marrakech pour le violer sans pitié, selon des sources concordantes.

Plusieurs sites d’information locaux ont rapporté ce mercredi que « le calvaire a duré pendant plusieurs mois …et c’est la grand-mère qui a porté plainte auprès de la police quand elle a découvert le scandale ».

La victime, dont le nom n’a pas révélé, était terrorisée par ses bourreaux qui le menaçaient de « mort s’il osait parler » de cette histoire de viol à sa famille, précisent les mêmes sources.

Et c’est en commençant à se refermer sur lui-même et à pisser dans son lit le soir, que sa famille s’est rendue compte des dégâts physiques et psychologiques de son enfant, affirme-t-on.

Au début, la victime a identifié trois de ses camarades de collège, « avant que la police n’intercepte les sept autres malfaiteurs », selon le site d’info Hespress.

La Cour d’appel de Marrakech a lancé une enquête judiciaire afin de mettre cette affaire au clair et punir les criminels, ajoute-t-on.

Selon le site arabophone « Marrakech 24 », le ministre des Droits de l’homme Mustapha Ramid a annoncé en début de semaine que « le viol des enfants est crime grave et abjecte que tout le monde doit combattre… et réprimer sévèrement les mis en cause ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.