Insolite. Dans la région irakienne de Najaf, des groupes religieux chiites ont lancé une nouvelle tendance afin de motiver les jeunes et de les attirer vers les lieux de culte en ce mois sacré du Ramadan.

Cette province qui est connue pour abriter le mausolée de l’imam Ali (un haut lieu de l’islam chiite), assiste à une véritable invasion de ses mosquée l’invasion par la tendance du « rap chiite ». Au rythme de coups sur la poitrine tels des tambours humains, de jeunes adolescents chantent avec passion les textes relatant la vie des imams martyrs : Ali, Hassan et Hussein, auxquels les chiites à travers le monde accordent une affection particulière.

« Il faut s’adresser aux jeunes (irakiens) avec les outils qu’ils connaissent”, a expliqué un chanteur à l’agence AFP.

Le « rap chiite » semble avoir du succès auprès de la jeunesse, un vecteur « moderne » permettant de les éduquer et de les rapprocher de la religion en les éloignant de la criminalité, semble-t-il.

Cependant, furieux, certains dignitaires religieux ont condamné cette pratique « peu conventionnelle » et considèrent comme « un péché » ou « une perversion » qui mélange la religion et la musique, dit-on.

Par ailleurs, il faut rappeler que le Rap est un mouvement culturel et musical américain né dans les années 70. Il se définit comme le rétroacroynyme de « rhythm and poetry » (Rythme et poésie). Ses pionniers voyait en ce phénomène un moyen d’écarter les jeunes de la drogue et des gangs.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.