La société Alsa-City Bus entamera, à partir de juillet, son activité au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, a souligné, lundi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Mustapha El Khalfi.

En réponse à une motion d’interpellation sur « la grève du personnel du transports public au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra », présentée par le groupe Haraki à la Chambre des représentants, M. El Khalfi a indiqué que Alsa-City Bus a présenté un ensemble de propositions au personnel, notamment l’augmentation des indemnités de départ volontaire.

Alsa-City Bus a tenu, le 4 avril dernier, une journée de communication avec le personnel, en présence du président de l’établissement de la coopération intercommunale « Al Assima » et des présidents des communes de Rabat, Ain Atiq et Temara, ainsi que du président du Conseil de tutelle « Stareo », au cours de laquelle un exposé a été présenté sur la gestion de la prochaine phase, en particulier pour les receveurs qui n’ont pas encore bénéficié de départ volontaire, a-t-il noté.

De même, M. El Khalfi a souligné que la société a proposé un certain nombre de critères pour bénéficier de la prime dédiée au personnel chargé de certaines missions, ainsi qu’un programme de formation pour les conducteurs, qui a été rejeté par ces derniers.

« Al Assima », pour sa part, a proposé l’intégration d’environ 1.600 employés restants, à l’exception des receveurs, dans la nouvelle société, mais cette proposition a été rejetée et les employés ont décidé d’observer une grève depuis le 8 avril.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.