Dans le cadre des efforts visant à lutter contre les menaces terroristes liées à l’organisation dite Etat islamique (EI), le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a annoncé ce vendredi le démantèlement à Tanger, d’une « cellule terroriste » composée de huit individus, dont le frère d’un combattant dans les rangs de Daech sur la scène syro-irakienne.

Un communiqué du BCIJ indique que l’opération a permis la saisie d’appareils électroniques, d’armes blanches, d’un morceau de tissu noir symbole de « Daech », d’uniformes paramilitaires, en plus de deux arcs de tir subaquatique.

L’enquête préliminaire a révélé que les membres de cette cellule (20 à 31 ans), partisans de  » Daech « , ont adhéré à la propagande de ce groupe terroriste et ses discours extrémistes, tout en tentant de perpétrer des opérations terroristes d’envergure dans le Royaume, précise la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent en vue d’arrêter d’autres complices soupçonnés de liens avec cette cellule terroriste, conclut le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.