Le Salafiste controversé Cheikh Mohamed Fizazi, sur sa page Facebook, n’a pas exclu sa participation aux prochaines élections municipales, en justifiant sa décision  par une explication politico-religieuse en vogue : » l’une des portes (accès) de la réforme ordonnée par Allah le Tout-Puissant au-dessus des sept cieux » .

Fizazi qui réside à Tanger, a écrit, dans sa page Facebook: «Je n’exclue pas que mon nom soit inclus dans les prochaines listes électorales.

Fizazi  répondait à une question posée par un internaute, à propos du style de politique qui sera choisi, s’il se présentait  aux prochaines élections prévues en septembre 2015.

Ancien islamiste radical, Fizazi a passé près d’une décennie en prison après les événements sanglants de Casablanca en 2003, avant d’être gracié et procédé à une « révision » de ses convictions politico-religeuses .

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.