Terrorisme. Après des semaines d’instruction, le public découvrira, le 2 mai à la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat, les visages des 24 accusés impliqués dans le meurtre sauvage des deux randonneuses scandinaves à Imlil, au pied du Haut-Atlas, commis de sang froid en décembre 2018, a rapporté Médias 24.

Parmi les accusés figure un suisse-espagnol, Kevin Zoller Guervos, qui résidait à Marrakech et qui a joué le rôle d’instructeur dans l’assassinat des deux touristes la nuit du 16 au 17 décembre 2018.

Le site d’information casablancais affirme que « l’ordonnance de renvoi est un document volumineux de 230 pages comportant les aveux des accusés devant le juge d’instruction ou devant les enquêteurs du BCIJ », en précisant que c’est le juge d’instruction Abdelkader Chentouf, juge anti-terroriste près la cour d’appel de Rabat qui a inculpé les 24 accusés et a décidé de les déférer devant la chambre criminelle.

« Ils sont tous accusés de faits relevant ou liés au terrorisme », ajoute la même source.

En tête de liste, figurent les trois auteurs des meurtres terroristes (dont les portraits ont été largement diffusés) ainsi que leur complice, considéré comme co-auteur des crimes, qui les avaient quittés peu de temps après le passage à l’acte.

Leur motivation : « venger leurs frères jihadistes » tués dans la localité d’al-Hajin en Syrie suite à des affrontements avec les forces de la coalition anti-Daech.

Le choix des victimes a été opéré par hasard et les trois criminels qui ont égorgé les deux jeunes scandinaves ont quitté le soir même le lieu du drame, laissant derrière dans la confusion eux la CIN de leur camarade, précise le site.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.