Insolite. Brahim El Joumani, député du Parti authenticité et modernité (PAM), n’a pas trouvé mieux pour exprimer sa colère suite à sa non-désignation par le secrétaire général de son parti, Hakim Benchamach, au poste de vice-président de la Chambre des représentants, que de donner un coup de tête à ce dernier et de l’envoyer aux urgences.

Selon un dirigeant du PAM, « l’incident s’est produit, ce jeudi matin », alors que Benchamach tenait une réunion avec les parlementaires désignés par le parti à différents postes lorsque El Joumani a fait irruption accusant le secrétaire général du PAM de l’avoir exclu délibérément de ces désignations avant de lui asséner un coup de tête.

Pour rappel, Benchamach est leader du PAM et en même temps président de la Chambre des Conseillers (Sénat).

Du jamais vu dans l’histoire du Sénat marocain, affirme-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.