Événement. Yoshiyahu Pinto est le premier Rabbin, depuis cent ans, à être installé comme juge rabbinique en chef du Maroc, a rapporté le quotidien israélien « The Jerusalem Post » qui a consacré un article à la cérémonie organisée à cette occasion dimanche à la synagogue Beth-El de Casablanca, en présence de dirigeants de la communauté juive et de hauts responsables marocains.

Le rabbin Pinto, 45 ans, est le seul religieux juif à occuper un tel poste dans un pays musulman, a ajouté le quotidien, rappelant que le nouveau juge rabbinique est « un arrière-petit-fils de Chaim Pinto, un rabbin vénéré marocain » et un arrière-petit-fils, côté maternel, du rabbin Yisrael Abuhatzeira, connu sous le nom de Baba Sali, un célèbre rabbin marocain qui a servi la communauté marocaine israélienne pendant des décennies et dont la tombe à Netivot en Israël attire des centaines de milliers de personnes chaque année.

« Les entreprises commerciales et la personnalité charismatique de Pinto en font un sage convoité par les hommes politiques et les célébrités en Israël et aux Etats-Unis », souligne, par ailleurs, le journal qui précise que « ses activités commerciales lui ont également valu des ennuis juridiques ».

Le journal rappelle, en outre, que le Maroc abritait autrefois entre 250 000 et 350 000 Juifs qui y vivaient depuis des générations.

Aujourd’hui, selon le Jerusalem Post, les Juifs marocains constituent le plus grand groupe de Juifs sépharades et mizrachi en Israël et le deuxième groupe ethnique juif en importance derrière les Juifs polonais du pays.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.