Pour le 8ème vendredi consécutif, les marches populaires se sont poursuivies à Alger et dans les autres wilayas du pays avec les mêmes slogans et mots d’ordre revendiquant un “changement radical” et le départ de “tous les symboles » du système Bouteflika & Co, notamment les 3B et parfois les 4B qui inclue l’homme fort du régime, le Général contesté Gaïd Salah.

Vers 16h15, sur le Boulevard Mohamed V, à Alger des escarmouches ont eu lieu entre jeunes casseurs et les policiers antiémeute, selon le site TSA. Pour le moment on ne signale pas de blessés graves.

Le risque de dérapages des manifs pacifiques va-t-elle profiter aux jusqu’au boutistes parmi les militaires qui veillent au statu quo ante?

Difficile de se prononcer pour le moment…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.