Un phénomène gravissime. Au Maroc, des rumeurs courent sur des personnes se présentant sur les réseaux sociaux comme étant « des célébrités médicales » et se cachant derrière de faux profils pour attirer les jeunes filles afin d’obtenir d’elles des photos de leurs parties intimes.

Un problème qui a poussé de nombreux influenceurs à lancer la campagne « Les filles faites attention » les appelant à prendre davantage de précautions afin d’éviter de tomber dans les filets de ces prédateurs.

Cette campagne, initiée par Farah Achbab, une des figures connues sur « Instagram », fait suite à un message qu’elle a reçu d’une jeune fille affirmant avoir été sexuellement exploitée, agressée et soumise au chantage de la part d’une « personnalité » très connue sur ce réseau social.

Farah Achbab a indiqué à Hespress qu’elle a parlé de l’exploitation des femmes sur les réseaux sociaux après avoir reçu ce message il y a trois mois, soulignant qu’il ne s’agissait pas au début d’une campagne avec un nom, mais seulement d’une initiative individuelle pour alerter sur le phénomène.

+ Même les garçons tombent dans le piège +

Elle a ajouté qu’après avoir parlé de ce problème, elle a reçu de nombreux autres messages de jeunes filles affirmant qu’elles avaient été exploitées d’une manière ou d’une autre au point de découvrir un compte fictif exploitant des photos sous un faux nom prétendant être le compte d’une femme gynécologue qui donne des consultations à distance invitant les filles à parler de leurs problèmes sexuels, voire à lui envoyer des photos de leurs parties intimes pour les « besoins du diagnostic ».

« Il est de notre devoir d’alerter les filles et de les exhorter à ne pas faire confiance à tout le monde », a-t-elle poursuivi, relevant que « même les jeunes garçons tombent dans le piège et deviennent victimes de chantage et d’exploitation sexuelle sur les réseaux sociaux ».

« Je connais un certain nombre de personnes qui exploitent les réseaux sociaux pour attirer les filles. Seulement, ces dernières n’osent jamais révéler ce qui leur arrive » à cause de la honte qu’elles éprouvent.

Un compte « Instagram » a été créé sous le titre « Filles faites attention » qui diffuse des vidéos de célébrités mettant en garde contre ces prédateurs ainsi que des conversations de plusieurs des victimes auxquelles il a été notamment été demandé d’envoyer des photos des parties intimes de leur corps.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.