Le conducteur du train qui avait déraillé en octobre dernier près de Bouknadel a été condamné, mardi dernier par le tribunal de Salé, à 5 mois et 5 jours de prison, soit à la peine qu’il a purgée.

L’avocat du conducteur a indiqué à Hespress que cette peine signifie que son client a été jugé coupable d’homicide involontaire, ajoutant qu’il sera fait appel de cette condamnation.

Toutefois, il a estimé que le verdict a constitué un soulagement pour les proches du conducteur qui retrouve ainsi sa liberté et sa famille.

Selon les conclusions de l’enquête menée par la gendarmerie royale, la vitesse serait « la cause du déraillement du train » lequel roulait à une vitesse de « 158 km/h » alors que sur ce tronçon celle-ci est limitée à 60 km/h.

Le conducteur était poursuivi en état d’arrestation depuis octobre 2018 pour « homicide et blessures involontaires » à la suite du déraillement du train qu’il conduisait, faisant 7 morts et une centaine de blessés.

Plusieurs sit-in ont été observés par les proches du conducteur devant le tribunal pendant tous les mois du procès appelant à l’abandon des poursuites à l’encontre du mis en cause et réclamant son innocence.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.