Un débat en cours. Abdellatif Ouahbi, député et un des dirigeants du Parti authenticité et modernité (PAM), a présenté un projet de loi visant à modifier l’article 58 du règlement intérieur de la Chambre des représentants afin de baisser à 12 le nombre de députés nécessaires à la constitution d’un groupe parlementaire au lieu de 20 actuellement.

Selon M. Ouahbi, l’objectif de cet amendement est de permettre à « toutes les forces politiques représentées au parlement de bénéficier des mêmes droits et de remplir leurs rôles constitutionnels. »

L’amendement permettra aussi de consacrer « une démocratie véritable entre toutes les composantes de la Chambre des représentants, dans le cadre des dispositions du règlement intérieur relatives à la répartition équitable des missions et des postes de responsabilité sur la base de la représentation proportionnelle », explique M. Ouhabi dans le préambule de sa proposition de loi dont une copie est parvenue à article19.ma.

Il s’agit également pour le député du PAM de « veiller au multipartisme dans notre système parlementaire en oeuvrant à ce que certains des principaux partis politiques ne soient pas exclus du travail parlementaire à cause du nombre nécessaire à la constitution des groupes parlementaires » comme c’est le cas pour « deux partis qui ont joué des rôles historiques importants aussi bien sur la scène politique nationale qu’au niveau de l’institution législative avant de s’en trouver aujourd’hui écartés » à cause de l’article 58 du règlement intérieur.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.