C’est au Maroc où ce témoignage a été recueilli. Nabil Shaath, un des dirigeants du Fatah et conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas, a décrit son ancien étudiant, l’actuel locataire de la Maison Blanche, Donald Trump, comme ayant été « très médiocre » lorsqu’il était son professeur aux Etats Unis.

« Je lui ai enseigné, en troisième année, l’économie et la gestion financière des grandes entreprises, mais il a été recalé dans toutes ces matières et a obtenu moins de 50% de la moyenne nécessaire ce qui a poussé l’université à l’expulser et son son père à payer une grande somme d’argent pour qu’il puisse retrouver l’université », a affirmé Shaath.

Le dirigeant Palestinien s’exprimait, vendredi à Rabat, lors d’une conférence inaugurale sur les sciences humaines et sociales.

Nabil Shaath a ajouté que le président Trump appartient au « genre de dirigeants arrivés au pouvoir en une période de changement des rapports de forces, mais qui refuse d’en tenir compte et cherche à tout prix à imposer son hégémonie ».

« Il existe deux types de dirigeants, ceux qui sont rationnels comme Charles De Gaulle qui a abandonné la colonisation de l’Algérie et Winston Churchill qui a abandonné celle de l’Inde, lorsqu’ils ont senti que les rapports de forces n’étaient plus en leur faveur. Le second type cherche à imposer sa domination quitte à perdre, comme c’est le cas du président Donald Trump », a expliqué le responsable palestinien.

+ Donald Trump… « opportuniste » et « aventurier » +

Nabil Shaath a également qualifié d’ « opportuniste et d’aventurier » Trump, soulignant : « Nous devons continuer à rejeter ses faux projets et il perdra certainement les élections présidentielles comme il a perdu celles du Congrès, et un président du parti démocrate viendra à un moment où le rapport de forces mondial changera en ce sens que la Chine et l’Europe deviendront des forces indéniables et les Etats-Unis perdront le contrôle du monde ».

Le responsable palestinien a estimé que les Etats-Unis perdraient le contrôle du monde dans les 3 ans à venir.
« Le changement des rapports de forces transformera dans les 3 années à venir le monde qui passera d’un monde dominé par les Etats-Unis à un monde régi par une force multipolaire, comprenant l’Europe, la Russie, la Chine, le Brésil et d’autres puissances. Et peut-être que les Arabes aussi feront partie de cette force s’ils s’unissent », a-t-il affirmé.

Shaath reste également optimiste quant à la victoire de la cause palestinienne malgré une situation difficile marquée par le recul du soutien des Etats de la région et la division des rangs des Palestiniens.

« Révolution, révolution jusqu’à la victoire, exprime notre foi forte dans notre capacité à parvenir à la libération », a-t-il dit estimant qu’il existe une chance de réaliser la paix, « c’est juste une une question de temps ».

Nabil Chaath a, en outre, rappelé que les Palestiniens n’accepteront aucune solution qui ne soit pas conforme à la légalité internationale notamment « le deal du siècle » que préparent Washington et certains de ses alliés.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.