Les éléments de la police judiciaire de Tanger et Casablanca ont procédé vendredi, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’arrestation d’un ressortissant égyptien, aux multiples antécédents judiciaires, pour son implication présumée dans une affaire d’homicide volontaire avec mutilation du cadavre.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que le suspect a attiré la victime, qui fut son associé, de Casablanca à Tanger, où il l’a liquidé et brûlé son corps dans un terrain vague dans les environs de la ville, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que des conflits commerciaux pourraient être à l’origine de ces actes.

Les recherches et investigations menées par les services de la police judiciaire ont permis de retrouver la voiture de la victime et d’en relever des traces de sang et des échantillons biologiques supposés appartenir à la personne tuée, souligne la même source, notant que le lieu du crime a été déterminé, où des résidus de cendres ont été découverts et qui font actuellement l’objet d’expertises nécessaires au laboratoire de la police scientifique et technique relevant de la DGSN.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, aux côtés d’un autre individu marocain dans la même affaire, suspecté d’avoir participer à ces actes criminels, conclut le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.