Un verdict sans recours. Omar Hjira, président de la commune d’Oujda et membre du parti de l’Istiqlal et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental (PAM), ont été condamnés, le mercredi 20 mars, respectivement à deux ans et un an de prison ferme pour une affaire détournement de fonds publics.

Selon le site arabophone Barlamane.com, le tribunal des crimes financiers de Fès a rendu son verdict mercredi 20 mars et a condamné Omar Hjira et Abdenbi Bioui respectivement à deux ans et un an de prison ferme pour «détournement de fonds publics et falsification.»

Les condamnations interviennent à la suite du rapport de la Cour des comptes qui a signalé des « opérations suspectes » dans différents domaines auraient été enregistrées entre l’année 2006 et 2009 dans la ville de Oujda.

Selon d’autres sources, la Cour des comptes aurait relevé dans son dernier rapport « des dépenses injustifiées » de 40 millions de dirhams pour des travaux d’aménagement de la ville d’Oujda (dont des opérations de bétonnage).

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.