Une affaire qui fait boule de neige. La députée italo-marocaine Souad Sbai a laissé entendre dans une interview au quotidien italien La Repubblica « l’implication du Maroc » dans le décès du mannequin Imane Fadil, témoin important dans l’affaire du Rubygate en affirmant : « Pour la mort d’Imane Fadil, il faut suivre la piste marocaine, eux ils savent comment utiliser du poison ».

L’ambassade du Maroc à Rome a qualifié de graves les accusations Sbai à l’encontre du Royaume et de ses institutions, y compris diplomatiques, considérant sa déclaration comme étant « mensongère et une manipulation des faits bien que l’autopsie de la victime n’ait pas encore été réalisée ».

L’ambassade du Maroc a ainsi annoncé qu’il a entamé une action en justice à l’encontre de Souad Sbai pour diffamation et diffusion d’informations mensongères destinées à salir l’image du pays.

+ Une affaire de décès suspect qui risque de prendre un tournant politique ? +

La chancellerie marocaine a également souligné qu’elle rejette toutes les accusations et les insinuations formulées à son égard, indiquant qu’il continuera de suivre l’évolution de l’affaire du décès d’Imane Fadil en coopération avec la justice italienne.

De son côté, le site arabophone Hespress signale Hespress que le réseau des associations des Marocains établis en Italie vient d’exprimé son soutien à l’action en justice entreprise par l’ambassade du Maroc à Rome, appelant, par ailleurs, les autorités judiciaires italiennes à demander à Souad Sbai d’apporter les preuves à ses affirmations.

Le décès suspect de la top modèle marocaine Imane Fadil a ainsi pris un nouveau tournant et risque de devenir une affaire Maroco-marocaine au moment où l’enquête de la police suivait une piste italienne.

Il est à noter que la députée Souad Sbai est d’origine marocaine, née à Settat. Elle est journaliste et femme politique connue en Italie après avoir été élue députée en 2008 dans la région des Pouilles sous l’étiquette du parti de centre-droite « Il Popolo della Liberta » (Parti du peuple de la liberté).

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.