La justice italienne a ouvert une enquête sur la mort suspecte du mannequin marocain, Imane Fadil, qui était une invitée régulière des soirées orgiaques « bunga bunga » de l’ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi.

Imane Fadil, 33 ans, qui avait témoigné dans le procès du Rubygate en 2012, est décédée le 1er mars courant dans une clinique près de Milan où elle avait été admise un mois plus tôt pour de graves douleurs d’estomac. A son avocat, Paolo Sevesi, et à ses amis, elle avait indiqué avoir été victime d’un empoisonnement.

Dans une déclaration à l’agence Reuters, le procureur général de Milan, Francesco Greco, a indiqué, pour sa part, que « les médecins n’avaient pas identifié avec certitude de pathologie pouvant expliquer le décès » de la top modèle, ajoutant qu’il y avait « plusieurs anomalies » dans son dossier médical et qu’une enquête a été ouverte pour « un homicide volontaire ».

+ « Il y a beaucoup plus dans cette histoire, des choses beaucoup plus sérieuses » +

En avril 2018, Fadil avait affirmé dans une interview au journal italien Il Fatto Quotidiano qu’elle préparait un livre sur les soirées de la villa d’Arcore, livre dont les magistrats en charge de l’affaire ont obtenu une copie après sa mort.

« Je veux tout dire. Cela ne se limite pas à un homme puissant qui a eu des filles. Il y a beaucoup plus dans cette histoire, des choses beaucoup plus sérieuses », avait-elle déclaré.

Pour rappel, Silvio Berlusconi nie toute relation avec la top modèle marocaine et affirme: « Je n’ai jamais connu Imane Fadil ».

En 2015, Berlusconi avait été acquitté dans l’affaire Ruby. Les les magistrats de la Cour suprême avaient estimé qu’il ignorait l’âge réel de Karima El Mahroug, 17 ans, dite “Ruby”, lorsqu’elle s’était rendue dans la villa d’Arcore du richissime homme politique pour participer à ses « soirées bunga bunga ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.