Comment le Crédit Agricole du Maroc a été primé? Le développement des transactions électroniques et l’évolution des opérations digitales de par le monde ont créé un besoin grandissant pour l’émergence d’un nouveau modèled’institutions financières épousant cette révolution. Les banques ont adopté une nouvelle posture pour adresser les nouveaux besoins de leurs clients leur permettant ainsi de couvrir leur besoin de façon plus efficace, optimale et surtout agile.

Dans ce cadre, l’Union des Banque Arabes (UBA) et l’Organisation Arabe des Technologies de l’Information et de la Communication (AITCO), ont lancé la première édition du « Prix de l’Excellence des banques digitales arabes  2018 » qui s’est tenu en Tunisie le 8 mars 2019..

Ce prix s’inscrit dans le cadre de la valorisation et la mise en œuvre des efforts déployés par le secteur bancaire Arabe dans la digitalisation et le développement de solutions numériques innovantes et inclusives.

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a ainsi été primé en tant que meilleure institution bancaire en matière d’inclusion financière numérique dans le Monde Arabe. Le GCAM voit ainsi ses diverses initiatives et actions de transformations digitales plébiscitées à l’échelle du Monde Arabe. C’est Le Relais Digital, innovation du GCAM, qui a été à l’honneur. Véritable espace offrant une autonomie exceptionnelle à la clientèle du monde rural et agricole, le Relais Digital est un point de vente équipé d’automates à la pointe de la technologie offrant une panoplie de services bancaires pouvant être réalisés en self-service ou à travers un échange audiovisuel avec un chargé de clientèle basé dans uneplateforme de middle office digitale. Un conseiller Commercial est également disponible sur place pour accompagner les clients sur des opérations à plus forte valeur ajoutée. Avec ce concept novateur, et aujourd’hui unique au Maroc, le Groupe Crédit Agricole du Maroc reste fidèle à son engagement de banque citoyenne, humaine et résolument déterminée à démocratiser le digital.

Ce Prix a été décerné sur la base de critères précis d’évaluation et au terme de délibérations d’un Jury composé d’experts de haut niveau et comprenant les Secrétaires Généraux de l’Union des Banques Arabes et de l’Organisation Arabe des Technologies de l’Information et de la Communication, d’un expert international en Technologie Financière FinTech, d’un expert international dans le domaine des applications mobiles, d’un expert représentant l’association « GSMA », d’un expert représentant de l’UIT, des représentants des organismes de réglementation Arabe et d’un expert international dans le domaine des servicesbancaires.

A propos de l’Union des Banques Arabes (UAB)

L’Union des banques arabes (UAB) est une organisation régionale arabe œuvrant dans le cadre des Unions émanant de la Ligue des États arabes. L’UAB compte actuellement plus de 320 institutions bancaires et financières arabes parmi ses membres, ce qui en fait de lui le plus grand consortium bancaire et financier de la région.

La mission de l’UAB est d’être :

– Un point de référence central pour la communauté financière et bancaire dans la région arabe
– Un acteur de soutien pour le renforcement des liens entre ses membres et le renforcement de la coopération entre leurs activités et la défense de leurs intérêts
– Développeur de la pensée financière arabe et de l’industrie bancaire arabe sur une base solide et durable
– Une passerelle pour les banques arabes pour s’informer mieux sur les règles de travail à l’échelle internationale et de faciliter et de renforcer leur intégration dans l’industrie bancaire et financière mondiale2.Organisation Arabe des TICs (AICTO)

A propos de l’Organisation Arabe des Technologies de l’Information et de la Communication (AICTO)

L’AICTO est une organisation gouvernementale opérant sous l’égide de la Ligue des Etats Arabes. L’AICTO vise à développer les TIC dans la région Arabe en développant des politiques et stratégies communes pour promouvoir les domaines technologiques vitaux; fournir l’environnement adéquat pour préparer, mettre à niveau et attirer les compétences et les experts arabes en TIC, en tirant parti des initiatives et des expériences avancées en matière de déploiement des TIC…

L’AICTO a pour missions de fournir une plate-forme ouverte aux multi-acteurs dans le domaine des TICs (secteur public, secteur privé, société civile et organismes spécialisés) pour le dialogue, le partage d’expertise et l’échange des expériences.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.