Les enseignants contractuels et ceux de « la cellule 9 » (échelle 9) ont convergé mardi de toutes les villes du Maroc vers Rabat où ils ont observé un sit-in devant le ministère de l’éducation nationale pour faire entendre leurs voix contre ce qu’ils appellent le « rafistolage » proposé par le ministre Saïd Amzazi concernant leur situation en plus de leur revendication relative à la promotion immédiate avec effet rétroactif de tous les enseignants qui sont classés à l’échelle 9 depuis des années.

Le sit-in des enseignants s’est transformé, par la suite, en une marche gigantesque partie du siège du ministère de l’éducation nationale près de Bab Rouah avant d’emprunter le boulevard Mohammed V où les manifestants se sont rassemblés devant le parlement appelant à la nécessité de procéder à l’intégration dans la fonction publique de tous les enseignants, qui ont été recrutés par contrat depuis 2016, et à la promotion des enseignants classés à l’échelle 9.

Lors de cette marche, qui intervient dans le sillage d’une grève d’une semaine des enseignants contractuels, les manifestants ont notamment scandé des slogans dénonçant le recrutement par contrat et « la marchandisation » de l’enseignement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.