Après l’audience en appel, le tribunal de Tanger a confirmé l’abandon des « charges « criminelles » à l’encontre de la militante espagnole des droits des migrants, Helena Maleno, a rapporté l’agence de presse EFE.

Dans une vidéo rendue public et diffusée sur les réseaux sociaux, la célèbre militante des droits humains, a annoncé ce lundi, la fin de son « calvaire judiciaire » qui traîne depuis des mois.

Helena se félicite ainsi de la « décision exemplaire » de la justice marocaine, à une époque où les droits des migrants sont «bafoués » dans le monde entier, notamment en Europe, a-t-elle affirmé dans cette vidéo.

A noter qu’une enquête a été lancée contre Helena Maleno en 2017, après l’envoi d’une commission rogatoire par la police espagnole au Maroc.

Accusée par les autorités marocaines de « trafic d’êtres humains » et « encouragement de l’émigration clandestine », l’activiste encourait une lourde peine de prison, souligne EFE.

Mais après 15 mois d’attente, la justice marocaine a confirmé la décision du juge d’instruction et indiqué qu’il n’y avait « aucune preuve » criminalisant l’activité humanitaire d’Helena Maleno, précise Europa Press.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.