Le nombre de personnes arrêtées par la police judiciaire et déférées devant le procureur général du roi près la cour d’appel de Casablanca dans le cadre de l’affaire de « naturalisation d’Israéliens » par la falsification de documents officiels a atteint 19 personnes.

Parmi les prévenus figure le chef du réseau, un Marocain de confession juive, 5 complices impliqués directement dans des opérations de falsification, en plus de 13 fonctionnaires soupçonnés d’avoir facilité ces actes criminels.

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) avait déféré vendredi devant le parquet général de la cour d’appel de Casablanca 2 des prévenus à l’issue de l’enquête préliminaire, ces derniers ont été placés en détention préventive à la prison d’Oukacha.

+ Parmi les prévenus: 6 fonctionnaires de police, 5 agents auxiliaires de l’autorité…+

La BNPJ a également déféré devant le même parquet les 17 autres prévenus dont 6 fonctionnaires de police, 5 agents auxiliaires de l’autorité, un fonctionnaire du service des passeports et un greffier du tribunal de la famille.

Selon le site arabophone Hespress, une source proche de l’enquête a indiqué que les investigations devront mener à identifier et à poursuivre en justice tous les étrangers qui ont bénéficié des services de ce réseau criminel et qui ont ainsi obtenu des passeports marocains et autres pièces d’identités marocaines.

Pour rappel, le procédé criminel suivi par ce réseau consiste à falsifier les actes de naissance au profit de citoyens portant la nationalité israélienne qui ne sont pas d’origine marocaine.

Le but serait de les aider à obtenir des attestations falsifiées de non enregistrement à l’état civil pour les inclure dans des dossiers de procès judiciaires en réclamant l’autorisation d’enregistrement dans l’état civil, et par la suite obtenir des actes de naissance avec des identités de Marocains de confession juive puis des passeports marocains contre le paiement de sommes d’argent allant de 5.000 à 7.000 dollars US, selon la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.