Une affaire de drogue, de meurtre avec armes à feu et des criminels. La chambre criminelle près la cour d’appel de Marrakech a décidé mardi de reporter au 26 mars courant la poursuite de l’examen de l’affaire des personnes poursuivies pour meurtre avec préméditation à l’aide d’une arme à feu survenu en novembre 2017 dans le Café « La Crème ».

Pas moins de 17 personnes sont poursuivies dans cette affaire, dont le propriétaire du café et les deux principaux suspects impliqués dans l’exécution de ce crime ayant visé trois victimes dans ce café situé dans le quartier « Hivernage » de la ville ocre.

Elles sont notamment poursuivies pour homicide volontaire avec préméditation, de participation à une tentative de meurtre, de constitution d’une bande criminelle et de trafic de drogues.

+ La mafia néerlandaise de la drogue et ses ramifications au Maroc +

L’affaire remontre au 2 novembre 2017 quand deux tueurs à gages néerlandais font irruption dans le café La Crème. Venus pour tuer le propriétaire des lieux, ils y abattent par erreur, et de plusieurs balles dans la nuque, un étudiant en médecine et blessent plusieurs autres personnes.

L’enquête menée par la police judiciaire à Marrakech avait conclu que le mobile de cet acte criminel n’est autre qu’un règlement de comptes entre clans de la mafia néerlandaise de la drogue, dont les ramifications sont arrivées jusqu’au Maroc. Une affaire qui conduira finalement à l’arrestation, en plus des deux ressortissants hollandais, de plusieurs autres prévenus.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) avait précisé dans un communiqué que la coordination menée dans le cadre de la coopération sécuritaire internationale avait révélé que les mis en cause avaient de nombreux antécédents judiciaires et des liens directs avec des affaires de trafic international de drogue, d’enlèvement et séquestration d’otages, de demande de rançon, de vols armés et de tentative d’homicide volontaire.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.