La comédienne israélienne Noam Shuster-Eliassi, 32 ans, ne s’attendait pas à ce qu’une de ses plaisanteries fasse le tour des médias sociaux dans le monde arabe alors que certains organes de presse ont même cru que la proposition faite par l’artiste était sincère lorsqu’elle avait dit, en blaguant, qu’elle voudrait  épouser le prince héritier saoudien Mohamed Salman bin Abdelaziz.

Dans une interview à la chaîne i24,  Noam Shuster-Eliassi, 32 ans, qui a déploré que « personne n’aime les filles grandes et fortes » en se  plaignant que sa famille faisait pression sur elle pour qu’elle trouve un mari, même un non-juif, avait affirmé qu’elle cherchait « un vrai prince charmant ».

« Je ne veux pas épouser n’importe qui. Je veux viser haut », a affirmé la comédienne à i24. Et d’ajouter en plaisantant : « Il y a le grand [président syrien] Bashar Assad. Mais non, non, non, il n’acceptera pas. MBS. MBS est un homme très grand et je sais qu’il y a maintenant… plus de relations entre l’Arabie saoudite et Israël ».

+ La blague s’est répandue dans les médias arabes +

Alors que la blague est passée inaperçue en Israël, elle s’est répandue comme une traînée de poudre sur les médias sociaux arabes, note le site russe rt.com soulignant, à titre d’exemple, qu’un site d’informations marocain a rapporté que Shuster-Eliassi « courtisait bin Salman et souhaitait nouer des liens avec lui ».

Sa blague a largement circulé sur Internet après que Faisal al-Qassem, un animateur de télévision très connue dans le monde arabe, a écrit dans un post Facebook sur l’union non-orthodoxe. La blague a ensuite été reprise par la BBC Arabic et Al-Jazeera.

Shuster-Eliassi a exprimé son étonnement de l’échos qu’a trouvé sa blague apparemment inoffensive. « Je ne m’attendais nullement à ce que la blague explose de cette façon », a-t-elle dit au quotidien Times of Israel, ajoutant :  « Je n’ai jamais vécu quelque chose de cette envergure ».

Elle a estimé à cet égard que la fausse proposition a eu cet impact médiatique dans le monde arabe, car elle coïncidait, selon elle, avec une conférence sur le Moyen-Orient présidée par les Etats-Unis à Varsovie, à laquelle ont participé de hauts responsables d’Israël, d’Arabie saoudite et d’autres Etats arabes.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. bonsoir
    pourquoi pas? épouser une femme qui vous offre son coeur , il importe peu ses origines Juive ou Musulmane ou chrétiennes , et je suis convaincu que cette femme de confession juive serait meilleure , car ces gens de confessions juive ils ne trahissent jamais , ni leur Patrie , ni leur amour , ni leur Paroles , ni leur engagement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.