Colère royale: 5 millions de dirhams dépensés pour un projet «en réévaluation»

share on:

Cinq millions de dirhams ont été dépensés pour un centre censé accueillir des marchands ambulants de Rabat, mais en « réévaluation » suite à une colère royale.

Le 25 mars dernier, le roi Mohammed VI devait présider au quartier de Youssoufia à Rabat le lancement du plan national pour la réhabilitation du commerce à l’étalage en même temps que le lancement des travaux d’un centre destiné à abriter 804 commerces de marchands ambulants.

La cérémonie a été annulée, le jour même, le souverain ayant jugé le projet « insuffisant ». Certains médias avaient même fait état d’une « colère royale» contre les ministres de l’Intérieur, Mohamed Hassad, et celui de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy.

La colère du roi concernerait aussi, au-delà du programme de restructuration et d’aide pour le commerce ambulant, le projet de centre destiné à accueillir les marchands ambulants, indique le quotidien arabophone Al Massae, qui affirme détenir des documents sur ces projets.

Selon le quotidien, les responsables du projet ont confié la réalisation des plans du centre (une structure de trois étages sur une superficie de 7 000 m2) à un architecte dont les honoraires sont estimés à 3,58 millions de dirhams.

Le contrat-type de l’ordre national des architectes prévoit un « taux d’honoraires minimum applicable de 5%. Toutefois ce taux pourra être ramené à 4,5% dans le cas de répétitivité d’éléments du projet et/ou dans le cas où le maître d’ouvrage est l’entrepreneur de construction du projet concerné ».

Or, le budget total du projet est de 70 millions de dirhams, selon Al Massae, ce qui signifie que l’architecte a déjà reçu 5,11% du budget destiné au projet. Et ce avant même le commencement des travaux, alors que les honoraires de l’architecte doivent normalement lui être remis de manière progressive jusqu’à leur achèvement.

En outre, le quotidien remarque qu’aucun appel d’offre n’a été lancé pour ce marché, et que le Conseil de la ville de Rabat dispose de 80 ingénieurs parmi lesquels huit architectes « hautement qualifiés » qui auraient pu travailler sur le projet.

Article19.ma/telquel

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.