Un tribunal néerlandais a décidé de retirer des aides sociales à un musulman pour avoir refusé, pour des « raisons religieuses », de raser sa barbe. La raison de ce refus est due à une des conditions pour bénéficier d’un stage de formation afin d’obtenir un emploi dans l’extraction de l’amiante, un minéral réputé dangereux pour la santé.

+ Une histoire de masque de travail et de barbe qui ne vont pas ensemble +

L’homme en question, qui réside légalement dans le pays et dont la nationalité n’a pas été dévoilée, bénéficiait d’une aide sociale depuis octobre 2013 et avait manifesté son intérêt pour participer à cette session de formation, selon le site politicallore.com .

Cependant, lors de l’entretien, fin 2018, avec les responsable de la session de formation, l’homme a été informé que pour bénéficier du stage il devrait raser sa barbe afin que l’amiante ne s’y colle pas et lui provoque de graves problèmes de santé comme le cancer.

Condition que ce dernier a refusé à cause de ses convictions religieuses pour se voir refuser l’accès à ladite formation, selon la même source.

De son côté, la mairie d’Amersfoort (centre des Pays-Bas) a décidé de lui retirer son aide sociale pour « refus de participer à un stage de formation pour obtenir un emploi ».

L’homme a fait appel en faisant valoir sa « liberté religieuse » , mais le tribunal a estimé que le jugement en première instance était justifié car la manipulation de l’amiante nécessite le port obligatoire d’un masque qu’une barbe ne permet pas d’autant que c’était l’occasion pour lui d’obtenir un travail après ses deux années de chômage, d’addiction à la drogue et une certaine période en prison.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.