Au Maroc, le service militaire se veut le reflet de la volonté Royale, une « volonté résolue » à intégrer tous les Marocains non seulement dans la défense de la mère patrie et de l’intégrité territoriale contre toute agression ou menace, mais aussi dans le développement socio-économique du pays, souligne le nouveau numéro de la revue des Forces armées royales (FAR).

La réalisation de ces nobles objectifs, qui s’inscrivent en droite ligne avec les valeurs des Marocaines et des Marocains, se traduit par l’adoption par les instances législatives de la loi sur le service militaire, indique la revue dans sa 389è édition, notant que le Maroc a entériné le rétablissement du service militaire afin de former les jeunes pour une vie active qui leur procure confiance et fierté et d’améliorer leur intégration dans la vie professionnelle et sociale.

D’une durée de douze mois, le service militaire concerne tous les Marocains. Il représente pour les appelés une expérience unique d’apprentissage et un atout supplémentaire pour pouvoir entamer une « intégration socio-économique parfaite » dans la société et pour les FAR une opportunité de participer à la formation d’une frange de la société marocaine aux principes et valeurs de dévouement, d’abnégation et de sacrifice pour les causes qui se confondent avec l’intérêt national, lit-on dans la rubrique Zoom qui a consacré un dossier spécial au « Service militaire: une expérience qui en dit long ».

Pour relever ce défi, les FAR ont mobilisé les moyens nécessaires en personnel, matériel et infrastructures pour la réussite de cette mission. Aussi, des activités de sensibilisation ont été lancées à tous les niveaux du procédé de formation des appelés, a relevé la publication, faisant savoir que trois Centres de formation et une annexe pour le personnel féminin, flambant neufs, sont aujourd’hui prêts à recevoir ces contingents. Tout le long du cursus de formation et pour éviter l’inégalité dans le traitement entre appelés, l’Etat-Major Général des FAR a pris, à tous les niveaux, les dispositions nécessaires sous l’égide de commissions, précise la publication.

Ces commissions superviseront le suivi des différentes étapes de formation des appelés avec pour mission de réussir inéluctablement cette expérience. Des programmes d’instruction militaire de base et des formations professionnelles ont été établis pour faciliter l’insertion des jeunes recrues dans la vie active et professionnelle après la fin de leur service militaire. La formation sera assurée par des formateurs militaires professionnels, masculins et féminins, sélectionnés et jouissant d’une longue expérience en la matière.

Aux côtés de ces programmes, un effort particulier sera consacré à l’entraînement physique militaire et sportif en vue de contribuer à l’épanouissement individuel et à la promotion de l’esprit d’équipe. Ces activités sportives seront assurées par des moniteurs et des monitrices qualifiés et expérimentés. Les trois Centres de formation mettront à la disposition des appelés des installations sportives et récréatives de qualité.

Ainsi, le service militaire, dans cette nouvelle vision qui imprime la volonté Royale nécessaire aux progrès de la jeunesse marocaine, s’articule autour de quatre objectifs principaux, à savoir la qualification militaire, l’éducation physique et entraînement militaire et le renforcement de l’éducation civique et morale, outre la qualification technique et professionnelle dans les différentes spécialités pratiquées au sein des unités des FAR.

+ Permettre la révélation de leurs vocations et de leurs compétences +

Selon la revue, les Forces Armées Royales sont disposées à mettre en œuvre tous les moyens pour favoriser l’intégration harmonieuse des jeunes appelés et permettre la révélation de leurs vocations et de leurs compétences. Elles aideront ainsi à promouvoir les appelés au service militaire en les rendant aptes à prendre conscience des responsabilités qu’ils doivent assumer dans leur vie active, tout en favorisant chez eux le développement personnel.

Ceux parmi les appelés ayant donné satisfaction, en faisant montre de compétences particulières et de sens de la discipline requise par les milieux militaires, peuvent prétendre à l’intégration dans les Forces Armées Royales pour faire carrière de militaire. Les autres peuvent, grâce à la formation acquise, prétendre à une vie active et être en mesure de trouver un travail dans les métiers qu’ils ont appris au sein des centres et des Unités des FAR, ajoute la même source, selon la MAP.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.