Parti en Palestine pour animer une soirée à Ramallah en Palestine le 16 avril dernier, soirée au cours de laquelle il a pu vérifier de visu sa popularité auprès de fans qui connaissaient tout son répertoire et qui lui ont réservé un accueil inoubliable, le chanteur Saad Lamjarrad était loin d’imaginer que son costume de scène allait lui causer de nombreuses critiques.

Croyant bien faire et voulant montrer sa solidarité avec les palestiniens, il avait pris le soin et a eu la délicatesse de se faire fonctionner son costume avec un tissu reproduisant le fameux « keffieh » le large foulard à carreaux noir et blanc que portent les palestiniens en y rajoutant une partie avec les mêmes motifs mais de couleur rouge cette fois-ci. Le mal était fait malgré lui et sans connaissance de cause, car dès le lendemain, une vague de critiques allait pleuvoir sur la tête du chanteur, lui reprochant d’avoir voulu en portant cet habit, diminuer de la valeur symbolique de leur keffieh et le désacraliser.

Probablement un malentendu car l’artiste a plaidé sa bonne foi et affirmé avoir vécu des moments inoubliables avec un public qui lui reste très cher. Reste que la campagne qui le vise l’a beaucoup attristé et peiné.

Article19.ma/actu-maroc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.