Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit et le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, ont présidé, mardi à Rabat, la cérémonie d’installation de M. Mohamed Yacoubi que le Roi Mohammed VI a nommé Wali de la région Rabat-Salé-Kénitra, gouverneur de la préfecture de Rabat.

Dans une allocution à cette occasion, M. Laftit a rappelé les importants rôles stratégiques que joue le ministère de l’Intérieur en tant qu’acteur essentiel dans la mise en œuvre des chantiers et réformes au niveau territorial, mettant l’accent sur les larges attributions accordées par la Constitution et différents textes de loi à ce département.

Le ministre a aussi souligné la responsabilité qui incombe aux services territoriaux du ministère en vue des répondre aux attentes et besoins croissants des citoyens, insistant à cet égard sur l’importance de la bonne gouvernance et à faire prévaloir l’intérêt général avec engagement et responsabilité.

L’Etat, qui œuvre pour l’adoption d’un cadre réglementaire global reflétant le nouveau rôle des collectivités territoriales du Royaume, a veillé à doter les Walis des régions de toutes les compétences légales et organisationnelles à même de leur permettre de jouer pleinement leur rôle en tant que catalyseurs des différents processus de développement, a-t-il expliqué.

Dans ce sens, M. Laftit a fait savoir qu’en application des Hautes orientations royales et dans le cadre de la nouvelle charte nationale de la décentralisation administrative, il a été procédé au renforcement du rôle constitutionnel du Wali en lui attribuant la mission de prendre toutes les mesures adéquates et nécessaires à l’accompagnement des services déconcentrés de l’Etat et des collectivités territoriales dans la réalisation de leurs projets et programmes de développement.

Il a, en outre, appelé à une forte adhésion de tous les acteurs concernés, à leur tête les services territoriaux du ministère de l’Intérieur, pour relever le défi de la régionalisation avancée qui nécessite de déployer davantage d’efforts.

+ Programme intégré de développement urbain de la ville de Rabat, baptisé « Rabat Ville Lumière »…+

Sur un autre registre, le ministre a mis en avant l’essor économique que connaît la région de Rabat-Salé-Kénitra à la faveur des grands projets et programmes de développement lancés par le Souverain, lesquels projets, a-t-il dit, contribueront au rayonnement de la capitale du Royaume en tant que pôle international par excellence.

Il a cité à cet égard le programme intégré de développement urbain de la ville de Rabat, baptisé « Rabat Ville Lumière », le projet d’aménagement de la Vallée du Bouregreg, le programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville de Salé, ainsi que d’autres projets de développement au niveau des autres préfectures et provinces de la région.

Dans ce cadre, M. Laftit a invité le nouveau Wali de la région et les gouverneurs des préfectures et provinces qui y relèvent à assurer un suivi quotidien des différents projets programmés en vue d’aboutir aux résultats escomptés et à saisir les opportunités de développement qu’offrent les potentialités dont regorge la région, dans le cadre d’une vision intégrée et participative.

Il a mis en avant, en ce sens, le rôle que peut jouer le Centre régional d’investissement, grâce à son nouveau statut en tant qu’établissement public dont le Conseil d’administration est présidé par le Wali, pour promouvoir l’investissement et l’initiative privée et faire de la région une locomotive de développement.

Il a également indiqué que les objectifs de développement économique, social et territorial de la région ne peuvent être atteints sans une adhésion effective de tous les responsables concernés, dont les autorités administratives, les collectivités territoriales, les services déconcentrés, le secteur privé et les acteurs de la société civile.

Evoquant la 3-ème phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), M. Laftit a appelé les services territoriaux du ministère de l’Intérieur, ainsi que l’ensemble des acteurs concernés, à veiller, en application des Hautes instructions royales, à la réussite de la nouvelle vision de l’Initiative en oeuvrant au renforcement de ses acquis, réorientant ses programmes pour mettre à niveau le capital humain des générations montantes, assurant le soutien aux catégories en situation de difficulté et en lançant une nouvelle génération d’initiatives génératrices de revenu et créatrices de l’emploi.

Le ministre s’est, d’autre part, félicité du lancement par son département du Registre Social Unique qui est un « projet social stratégique et ambitieux », reflétant la grande importance qu’accorde SM le Roi au développement social, rappelant que le Souverain avait indiqué, dans le discours prononcé à l’occasion du 19è anniversaire de son accession au Trône, que cette initiative est « un début prometteur, susceptible d’induire un accroissement progressif du rendement des programmes sociaux, à court et à moyen termes ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.