Une mauvaise nouvelle pour les automobilistes, notamment les chauffards parmi eux. Et pour cause, le ministère des Transports prévoit « six millions de contraventions » à partir de cette année 2019, soit 2 fois celles enregistrées l’année précedente. Ainsi, l’État procédera à l’installation de 550 nouveaux radars fixes dans les différentes régions du Maroc.

Actuellement, le Maroc ne dispose en tout et pour tout que de 140 radars fixes, a affirmé lundi le représentant du ministère des transports, Noureddine Dib, lors d’une journée d’étude à Rabat relative  au « traitement électronique » des infractions de la route.

A noter qu’avec le dispositif de contrôle routier actuel, les services concernés ont pu enregistrer plus de 3 millions d’excès de vitesse en 2018, dont 1.445.113 ont fait l’objet de procès verbaux transmis à differents tribunaux du royaume, souligne-t-on.

Le reste est soit payé sur place (20%), soit classé sans suite pour diverses raisons. Les amendes jugées par les tribunaux sont estimées à 254 Millions de dirhams.

Toutefois « le casse-tête chinois » demeure la question du délais du traitement du maximum de dossiers par les magistrats, note-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.