La Brigade nationale de la police judiciaire a démantelé, mercredi, un réseau criminel s’activant dans le domaine de l’escroquerie et la fraude à travers les réseaux sociaux. La police a permis l’arrestation de six étrangers, dont deux femmes, de nationalités sénégalaise, nigérienne et guinéenne, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Leur mode opératoire consistait à accéder aux sites de communication et de discussion sur internet en utilisant de faux comptes et de fausses identités en se faisant passer pour des ressortissants européens désirant se marier avec des femmes marocaines, et à envoyer des colis à leurs victimes supposés contenir des cadeaux précieux et d’importantes sommes d’argent destinées soi-disant à des investissements au Maroc, avant d’exiger aux victimes de transférer des sommes d’argent comme étant de taxes douanières, souligne un communiqué de la DGSN.

Les procédures de l’enquête technique et sur le terrain ont révélé que les suspects ont reçu d’importantes sommes d’argent suite à ces actes frauduleux, fait savoir la même source, précisant qu’une des prévenus a été interpellée en flagrant délit avec 75.000 dirhams envoyés par l’une des victimes, tandis que les perquisitions ont permis la saisie de reçus de transfert d’argent, de matériel informatique et des téléphones mobiles, ainsi que le butin issu de ces opérations de fraude et d’escroquerie.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, tandis que les investigations et les enquêtes se poursuivent pour l’arrestation des autres impliqués dans ces crimes et la détermination des ramifications éventuelles aux niveaux national et international de ce réseau criminel.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.