Insolite. Une vidéo de la chaîne égyptienne Asharq fait le buzz sur les réseaux sociaux, et pour cause elle concerne une polémique sur l’accomplissement de la prière au sein des écoles en Algérie après le renvoi d’un établissement scolaire d’une lycéenne par la directrice d’école.

Selon Asharq, une jeune lycéenne de l’École internationale algérienne a été renvoyée pour 7 jours pour avoir accompli la prière d’Adohr à l’intérieur de l’établissement scolaire et risque d’en être définitivement expulsée au cas où son père ne signerait pas un engagement en vertu duquel sa fille ne devra plus refaire « cet acte non autorisé » au sein de l’enceinte scolaire.

Plus encore, la directrice de l’école en question a généralisé, le 27 janvier dernier, une note interdisant aux élèves ainsi qu’au personnel administratif et aux enseignants d’accomplir la prière à l’intérieur de l’école.

Ajoutant à la polémique, la ministre de l’éducation, Nouria Benghabrit, a exprimé son soutien à la directrice de l’école en affirmant que les établissements scolaires ne sont pas un lieu de cultes mais d’enseignement et d’apprentissage.

Quant au ministre algérien des affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, il a soutenu qu’à sa connaissance rien ne justifie une telle interdiction de la part de la directrice de l’école, ajoutant que cette question relève des compétences du gouvernement, voire de la présidence de l’Etat algérien.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.