Le gouvernement espagnol accorde un intérêt tout particulier à l’enseignement de la langue espagnole au Maroc eu égard aux liens historiques et humains unissant les deux pays et à la demande de plus en plus croissante des Marocains, a indiqué la Conseillère d’éducation de l’Ambassade d’Espagne à Rabat, Mme Maria Antonia Trujillo.

« Avec 11 centres officiels d’enseignement de la langue espagnole, dont certains ont plus d’un siècle d’existence, le Maroc s’accapare plus de la moitié de ces institutions dans le monde entier, dont le nombre s’élève à 20 », a souligné Mme Trujillo dans un entretien accordé à la MAP à l’occasion de la visite officielle de sa Majesté le Roi Felipe VI et la Reine Letizia au Maroc à l’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Le nombre des inscrits dans ces centres, implantés dans les différentes régions du Maroc, atteint plus de 5.000 dont 80 pc sont des Marocains, ce qui fait « la singularité » du réseau des écoles espagnoles dans le Royaume, a expliqué M. Trujillo.

Des campagnes de sensibilisation seront menées pour la première fois au Maroc pour promouvoir l’enseignement de la langue espagnole, a avancé la conseillère, ajoutant que cette démarche s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’inter-culturalité et du multilinguisme.

Selon l’ancienne ministre de l’Habitat (2004-2007), l’une des priorités de son département est le renforcement des liens de coopération entre les systèmes éducatifs en vue de nouer des partenariats et conclure des accords de jumelage entre des établissements scolaires espagnols et marocains, relevant que l’échange éducatif et culturel demeure le noyau dur des relations entre les deux pays « amis et voisins ».

« Nous œuvrons, en concertation avec les autorités marocaines compétentes, pour augmenter le nombre des étudiants de la langue espagnole dans les cycles secondaire et universitaire afin de favoriser l’accès des étudiants marocains aux universités espagnoles », a-t-elle enchaîné, assurant que des discussions sont également en cours pour que ces étudiants bénéficient de bourses et de l’assistance nécessaire pour développer leurs carrières en Espagne.

En effet, le nombre des demandes d’équivalence des diplômes marocains reçus par le Département d’éducation d’Espagne à Rabat est passé de 195 en 2013 à 997 en décembre 2018, ce qui reflète, selon elle, l’intérêt croissant des étudiants marocains de poursuivre leurs études dans le pays ibérique.

En plus du volet éducatif, l’Espagne accorde une place importante aux écrivains marocains produisant en langue de Cervantes, a fait observer Mme Trujillo, relevant que son département examine toutes les possibilités pour fournir l’aide et le soutien nécessaires à ces écrivains qui consolident avec leurs ouvrages l’héritage et le patrimoine hispano-marocains.

« Leurs publications font honneur aux deux pays et méritent une attention particulière. Des démarches seront prises pour les aider et les accompagner dans leur volonté de renforcer davantage les liens culturels entre les deux pays », a-t-elle martelé.

En plus, a poursuivi Mme Trujillo, les objectifs mentionnés auparavant seront inclus dans un projet ambitieux baptisé « Agenda 20-30 » visant à englober l’éducation et l’enseignement dans les objectifs de développement durable (ODD).

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.