Curieux. C’est pas l’intermédiaire du site semi-officiel Le360 que les lecteurs marocains viennent d’apprendre ce vendredi « le rappel pour consultation » de l’ambassadeur du Maroc à Riyad, Mustapha Mansouri. En termes plus simples cela veut dire, il y a bel et bien « une crise » dont personne ne veut en parler publiquement, à commencer par le Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI).

L’une des explications avancée par le Le360: « La cause de ce rappel n’est autre que la diffusion par Al-Arabiya, chaîne du pouvoir saoudien, d’un documentaire sur le Sahara Marocain dans lequel l’intégrité territoriale du royaume est mise en doute, nous explique l’ambassadeur ».

La chaîne Al-Arabiya qui est basée à Dubaï vient de commettre pour la première fois, sur ce sujet sensible du Sahara « un impair impardonnable » aux yeux de Rabat, note un journaliste marocain basé aux Émirats arabe unis.

Ce sujet serait parmi tant d’autres à l’origine de la crise qui ont été évoqués jeudi soir par l’agence de presse américaine Associated Press (AP) dans une dépêche qui cite deux sources officielles anonymes.

« Mais ce n’est là que la goutte qui a fait déborder le vase », précise de son côté Le360, sans donner d’autres détails.

Contacté le soir même par Article19.ma, un haut responsable du MAECI a décliné de commenter le contenu de la dépêche d’AP sans toutefois la démentir.

A noter qu’à Rabat, dans les chancelleries arabes et occidentales, on suit de très près, depuis un certain temps, « ce gaz dans l’eau » dans les relations diplomatiques des deux pays alliés, le Maroc et l’Arabie Saoudite.

Pour rappel, « tout a commencé quand Rabat s’est solidarisé avec le Qatar » dans ses divergences avec ses voisins du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis et ce à partir de juin 2017, selon un diplomate arabe.

À cela s’ajoute « un malentendu » sur le conflit de Yémen et d’autres questions relatives à des « aspects financiers », ajoute la même source.

Par ailleurs, dans une tentative de rectifier le tir, le journal officiel saoudien Al Riyadh a publié un article élogieux sur la question du Sahara en titrant : « Le Sahara marocain : entre la légitimité historique et la légitimité juridique ».

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, selon le dicton populaire.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.