Trois jeunes artistes marocains, pourtant munis du visa Schengen, ont été bloqués à l’aéroport d’Eindhoven puis refoulés par les autorités hollandaises vers le Maroc, une décision qui a suscité sur les réseaux sociaux et des médias locaux une campagne d’indignation sous le slogan : « Je ne suis pas un criminel, je suis un artiste ».

Le 10 janvier dernier, la police hollandaise des frontières à d’Eindhoven a interdit aux 3 artistes marocains, Ahmed Akar, Omar Bourich et Hamza Qarmoudi, qui devaient participer à un concours international de Break Dance, l’entrée sur le territoire néerlandais sous prétexte qu’ils ne disposent de sommes d’argent suffisantes pour couvrir leurs frais de séjour en Hollande et ce bien qu’ils étaient munis de leurs visas obtenus auprès du consulat général de Hollande à Casablanca.

« Nous leur avons dit que nous sommes des artistes invités à participer à un concours artistique, que mes deux autres collègues avaient déjà auparavant voyagé en Europe et que nous disposons des billets retours, mais ils ont annulé nos visas et nous ont confisqué nos passeports », a indiqué Akar dont les propos ont été relayés par le site arabophone Hespress.

La même source a ajouté que les trois artistes ont été transférés au centre des migrants clandestins à Rotterdam où ils sont restés une semaine et 5 jours avant d’être refoulés vers le Maroc.

Indigné, Akar a qualifié de « raciste » la manière avec laquelle ils ont été traités, lui et ses collègues, par les autorités néerlandaises, estimant qu’ils ont été « traités comme des criminels ».

Les 3 artistes pratiquent la Break Dance à Casablanca au sein d’un groupe composé de 7 danseurs parallèlement à leurs études universitaires dans différentes disciplines.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. bonsoir
    on se demande pourquoi ? nous les Magrébins et les Africains , nous sommes toujours mal aimés par les Européens et les Américains ? pourquoi? nous les Maghrébins et les Africains , nous ne sommes ni aimés, ni désirés, ni considérés par tous les pays développés pourquoi?
    est ce ? dû au fait que nous sommes en retard culturellement? notre retard socialement ?
    et pourquoi nous ne prenons pas le chemin de suivre le progrès , et travailler dure , pour les égaliser , au moins pour ne plus se rendre chez eux!!!! ,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.