Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

*Le Matin. :

– Les repas des personnes placées en garde à vue et des mineurs délinquants retenus dans les postes de police et de Gendarmerie Royale seront pris en charge par le budget de l’État. C’est ce que prévoit le nouveau projet de loi N° 89.18 modifiant et complétant la loi N° 22.01 relative à la procédure pénale. Adopté mardi dernier lors d’une séance plénière de la Chambre des représentants, le texte de loi prévoit la publication d’un nouveau texte organisant les modalités de cette prise en charge dans les prochains jours.

– Le gouvernement envisage d’assurer aux coopératives et aux auto-entrepreneurs une partie de la commande publique. Un avant-projet de décret complétant et modifiant le décret n° 2-12-349 relatif aux marchés publics a été, en effet, élaboré par le ministère de l’Économie et des Finances et soumis depuis hier au public pour commentaires sur le site du secrétariat général du gouvernement. En vertu de cet avant-projet de décret, les maitres d’ouvrage seront obligés de réserver aux coopératives et aux auto-entrepreneurs une part sur le potentiel des marchés publics à lancer, au même titre que les petites et moyennes entreprises (PME). La part réservée à ces deux catégories d’opérateurs et aux PME est fixée par ce projet de texte à 30% du montant prévisionnel des marchés, dont le lancement est programmé au titre de l’année budgétaire.

*Aujourd’hui le Maroc. :

– L’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) et FestoDidactic France, leader dans le secteur de la formation industrielle ont signé une convention-cadre de partenariat pour le développement des compétences et l’échange de savoir-faire. Cet accord-cadre vise à développer des échanges fructueux dans plusieurs domaines à savoir l’appui au développement des compétences des formateurs sur les nouvelles offres de formation telles que les métiers de l’environnement, les énergies renouvelables et l’eau, l’aquatronic, le génie électrique, la mécatronique et la robotique. La convention porte également sur l’assistance de l’OFPPT pour le diagnostic, la maintenance, la réparation et la mise à jour des équipements de marque Festo.

– Les marchés publics seront bientôt ouverts aux coopératives ainsi qu’aux auto-entrepreneurs. C’est ce qui ressort d’un nouveau projet de décret modifiant et complétant le décret relatif aux marchés publics disponible au Secrétariat général du gouvernement. Élaboré par le ministère de l’économie et des finances, le texte insiste sur le rôle important joué par les coopératives et les auto-entrepreneurs dans le développement de l’économie nationale, la création d’une valeur ajoutée et le renforcement de la dynamisation de création d’emplois. Il s’agit pour le gouvernement d’encourager les investisseurs étrangers à recourir à ces mêmes structures pour réaliser une partie du projet.

*L’Economiste. :

– La morosité de la conjoncture n’affecte pas seulement la demande de crédit, elle constitue aussi une menace pour les anciens prêts. Les créances en souffrance ont augmenté de 2,5% en 2018 à 65 milliards de DH, soit un taux d’impayés de 7,5%. Sur les six dernières années, le stock des créances s’est rallongé de 29 milliards de DH. Le ralentissement de l’activité et la dégradation des conditions de paiement ne facilitent pas le nettoyage des bilans. Les banquiers ne sont guère optimistes à court terme. Le marché grouille de rumeurs sur l’incapacité de gros opérateurs de secteurs comme le commerce ou la sidérurgie à assurer les échéances de fin de mois, salaires compris. La plupart de leurs fournisseurs ne sont plus payés depuis des mois.

– Beaucoup d’investisseurs choisissent dès le départ de ne pas s’inscrire à la TVA. Ils supportent 20% de charges supplémentaires alors qu’ils pourraient faire autant d’économie via leurs déclarations périodiques de TVA. L’article 89 du Code général des impôts (CGI) comporte la liste des contribuables obligatoirement assujettis à la TVA. Il s’agit des exportateurs, des commerçants grossistes à partir d’un chiffre d’affaires de 2 millions de DH hors taxe des fabricants et prestataires de services au-delà de 500.000 DH. Les personnes non assujetties devraient donc surveiller leurs chiffres d’affaires. Dès qu’elles atteignent leurs seuils prévus par le CGI, elles devraient s’inscrire auprès des impôts.

*Libération. :

– Une convention-cadre de partenariat visant à entretenir le patrimoine artistique et documentaire de la Chambre des représentants et à renforcer son rôle dans le développement de la créativité culturelle, a été signée entre la Chambre des représentants et le département de la culture relevant du ministère de la Culture et de la Communication. Cette convention-cadre s’inscrit dans le cadre de la protection des œuvres d’art plastique à la disposition de la Chambre des représentants et de la préservation de ses composants et de sa qualité, à la lumière de l’ouverture de l’institution constitutionnelle sur l’environnement artistique marocain.

– Un montant global de 7,7 milliards de dirhams a été investi entre 2008 et 2018 pour la mise en œuvre des projets du Plan agricole régional (PAR) de l’Oriental, élaboré dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV). Ce montant a permis de lancer 194 projets dont 75 projets pilier I (investissements privés), 107 projets pilier II (agriculture solidaire), et 12 programmes/projets transverses dont l’agropole de Berkane, l’aménagement hydro-agricole, le service de l’eau, les pistes agricoles, les points d’eau, le développement des produits du terroir et autres, selon un communiqué du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.

*L’Opinion. :

– Le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara a indiqué que plus de 200.000 passagers ont emprunté le train à grande vitesse Al-Buraq en janvier 2019, contre quelque 168.000 passagers en décembre, soit une hausse de 19%. Cette évolution s’est répercutée sur le taux de remplissage, qui est passé de 40pc au lancement du service à 70pc, a-t-il expliqué devant les conseillers parlementaires.

– La gestion déléguée fait couler beaucoup d’encre. Les déboires de différentes enseignes internationales au Maroc laissent perplexe et posent sérieusement la question de la pertinence du choix de la délégation des services destinés à la population. La gestion telle qu’elle a été développé au Maroc ne fait plus l’unanimité. Certaines expériences se sont soldées par des échecs retentissants. D’autres perdurent encore, mais présentent des symptômes d’une mort clinique. D’autres encore ne sont plus acceptées par la population qui y voit une nouvelle forme d’exploitation capitalistique sauvage. Les raisons, c’est que les résultats n’ont pas suivi les gros budgets débloqués en termes de milliards de dirhams sur le compte du contribuable

*Al Bayane. :

– Alors que le spectre de la grippe porcine H1N1 continue d’effrayer les Marocains, la fièvre aphteuse, maladie qui fait des ravages dans le cheptel et réputée également contagieuse, gagne du terrain dans plusieurs régions du pays. De nouveaux cas se sont déclarés dans la localité de Had El Ain, dans la région de Rhamna. Le vétérinaire chef de zone s’est trouvé dans l’obligation de donner des injections mortelles aux bovins affectés pour éradiquer le virus. Au même moment, la campagne de vaccination se poursuit à grande échelle. L’indemnisation des éleveurs dont les foyers qui ont été touchés démarre doucement.

– Cinq régions du Royaume abritent environ les trois quarts (72,4%) de l’ensemble des actifs âgés de 15 ans et plus sur le territoire national, indique le HCP. La région de Casablanca-Settat vient en première position avec 22,4% d’actifs, suivie de Marrakech-Safi (14%), Rabat-Salé-Kénitra (13,4%), Fès-Meknès (11,5%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,1%), précise le HCP dans sa note relative à la situation du marché du travail en 2018. Quatre régions affichent des taux d’activité plus élevés que la moyenne nationale (46,2%), à savoir Eddakhla-Oued Eddahab (69,4%), Casablanca-Settat (49,8%), Marrakech-Safi (48,6%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (46,7%).

*Akhbar Al Yaoum. :

– Le gouvernement s’apprête à valider un nouveau projet de loi régissant les terres collectives appartenant aux communautés soulalyiates à l’échelle nationale. L’objectif est de protéger ces terres et les exploiter pour promouvoir le développement économique et social. Le gouvernement validera, lors de sa prochaine réunion hebdomadaire, un projet de loi relatif à aux terres collectives. Cette nouvelle législation figure parmi les recommandations du dialogue national sur les terres collectives en 2014. Ce dialogue national, rappelle le quotidien, avait souligné la nécessité de prendre des mesures à caractère administratif, financier et technique, en plus de la modification du mécanisme légal régissant ce type de terres collectives.La nouvelle loi créera un conseil central de tutelle qui sera présidé par le ministre de l’Intérieur ou son représentant. Ainsi, ce conseil, qui sera composé de représentants des administrations compétentes et des représentants des communautés soulalyiates, aura le pouvoir de valider les opérations d’acquisition, de cession, de partenariat et d’échange de tous les biens des communautés soulalyiales.

– Le climat général des affaires aurait été « normal » selon 89% des industriels au cours du 4ème trimestre 2018 et « favorable » pour 11% d’entre eux, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Par branche d’activité, il a été qualifié de « normal » par l’ensemble des industriels de « l’agro-alimentaire » et du « textile et cuir ». Dans la « chimie et parachimie », il aurait été jugé « normal » pour 89% des entreprises et « favorable » selon 11%, précise la même source dans une note sur les résultats trimestriels de l’enquête de conjoncture.Ces proportions sont respectivement de 69% et 31% dans la « mécanique et métallurgie », ajoute la banque centrale.

*Al Ahdat Al Maghribia. :

– Un total de 16 cas de décès dus au virus grippal H1N1 a été enregistré, selon le ministère de la Santé.Les dernières statistiques font état de 11 morts. La situation actuelle relative à la grippe saisonnière « ne doit en aucun cas inquiéter la population », a assuré le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la santé. « L’OMS et le ministère de la Santé surveillent la situation de très près et recommandent les mesures de prévention habituelles », ont-ils affirmé dans un communiqué conjoint, ajoutant que le système de surveillance de la grippe au Maroc fonctionne pleinement et génère toutes les données nécessaires aux actions de prévention et de riposte.

– Le premier président de la Cour des comptes, Driss Jettou, a commencé à vérifier le patrimoine des personnalités publiques occupant des postes de responsabilités. Jettou a annoncé que le renouvèlement de la déclaration de patrimoine, qui s’effectue chaque trois ans, a commencé début février 2019 et se poursuivra tout au long du mois, et ce conformément à la réglementation y afférente. Pour ce faire, la Cour des comptes a lancé une application électronique permettant aux concernés de prendre rendez-vous afin de déposer la déclaration obligatoire de patrimoine.

*Rissalat Al Oumma. :

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé à la médina de Marrakech à l’inauguration d’un Centre de soins de santé primaires et d’un autre d’addictologie, deux projets solidaires qui s’inscrivent en droite ligne du programme de requalification urbaine de Hay El Mellah. Portés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, ces projets, dont les travaux ont été lancés par le Souverain le 10 janvier 2017, procèdent de la volonté royale visant le renforcement de l’offre sanitaire par la mise en place d’une prestation médicale de proximité et de qualité qui répond aux besoins des citoyens, notamment ceux des personnes en situation de vulnérabilité.

– Les exportations marocaines de fruits et légumes vers l’Espagne ont enregistré au cours des onze premiers mois de l’année 2018 une hausse de 100% par rapport à la même période de l’année dernière, selon la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX). A fin novembre 2018, la valeur des exportations marocaines de fruits et légumes à destination de l’Espagne s’est élevée à environ 581,6 millions euros.

*Al Alam.:

– Le taux de chômage au Maroc s’est situé à 9,8% en 2018 au niveau national contre 10,2% une année auparavant, selon le HCP.En milieu urbain, le taux de chômage est passé de 14,7% à 14,2% alors qu’en milieu rural, il a reculé à 3,5% l’année dernière contre 4% en 2017.Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les personnes ayant un diplôme (-0,8 point), les femmes (-0,7 point) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (-0,5 point), relève la même source.

*Al Ittihad Al Ichtiraki . :

– L’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, a été réélu, par acclamation, à la tête de la Configuration République Centrafricaine de la Commission de la Consolidation de la Paix des Nations-Unies, organe subsidiaire de l’Assemblée Générale et du Conseil de Sécurité.La reconduction de l’Ambassadeur Hilale pour la 5è année à la tête de cet organe constitue une marque de confiance de la communauté internationale et de l’ONU dans le rôle joué par le Maroc dans la consolidation, le maintien et la pérennisation de la paix dans le monde, en général, et l’Afrique en particulier. Sur les cinq Présidents de Configurations Pays de la Commission de la Consolidation de la Paix qui ont été élus, Hilale est le seul issu d’un pays africain.

– La Chambre des Représentants a adopté 5 projets de loi relevant du domaine pénal et des domaines économique et social. Il s’agit du projet de loi N°89.18 modifiant et complétant la loi N°22.01 relative à la procédure pénale, prévoyant la prise en charge des repas des personnes placées en garde à vue, et des mineurs délinquants retenus dans les postes de police et de gendarmerie royale. Elle a aussi adopté le projet de loi N°33.18 modifiant et complétant le Code pénal visant à unifier les sanctions pénales pour faux pour tous les professionnels habilités à rédiger des actes juridiques, à savoir les notaires, les adouls, les avocats. Il s’agit aussi du projet de loi N°93.18 modifiant la loi N°05.12 réglementant la profession de guide de tourisme et du projet de loi N°87.18 modifiant et complétant la loi N°17.99 relative au code des assurances. Par ailleurs, la Chambre des Représentants a adopté en deuxième lecture le projet de loi N°84.13 portant création de la fondation des œuvres sociales des travaux publics, dans le but de promouvoir les prestations sociales dont bénéficient les fonctionnaires du ministère.

*Al Massae. :

– Le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf, a critiqué la dispersion des efforts l’absence de coordination entre les différentes institutions au niveau de l’offre culturelle destinée à la communautés marocaine établie à étranger, faisant savoir que cette situation rend le budget de 531 millions dirhams sans effet perceptible sur le terrain. M. Boussouf, qui s’expliquait en conférence de presse sur la participation du CCME au Salon international de l’édition et du livre, que cette participation vise à faire découvrir la présence culturelle marocaine hors du territoire dans ses différentes dimensions et composantes. Cette participation vise aussi à encourager les MRE à apporter leurs concours à l’enrichissement de la culture de leur pays d’accueil, a-t-il dit.

– Le syndicat national de l’enseignement s’est joint à la CDT, la FDT et la Fédération nationale de l’enseignement (Orientation démocratique), qui entendent d’observer une grève le 20 courant dans la fonction publique et les collectivités territoriales. Les syndicats ayant appelé à cette grève réclament des réponses claires de la part d gouvernement concernant les problèmes soulevés depuis des années dans le secteur de l’enseignement. Il souligne l’impératif d’un dialogue réel qui puisse aboutir à des résultats tangibles et justes et réparer l’injustice dont sont victimes les différentes catégories du personnel de l’enseignement.

*Bayane Alyaoum. :

– Le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara a présidé une réunion avec des représentants des professionnels du secteur du transport routier de marchandises au Maroc, dans le cadre de la poursuite du dialogue en vue de déterminer les solutions adéquates aux différentes problématiques relatives au secteur. Cette rencontre a été marquée par la présentation d’un exposé sur les étapes antérieures ainsi que les points ayant fait l’objet des discussions avec les professionnels du secteur du transport routier de marchandises. Au sujet du projet du contrat-programme, le ministère a diffusé ce projet aux différents représentants des professionnels afin de recueillir leurs remarques, notant qu’à ce jour, le département de tutelle a reçu la réponse de 17 instances professionnelles sur 51. A cet effet, le ministère a accordé un délai supplémentaire d’un mois aux autres instances, jusqu’à début mars 2019, en tant que dernier délai pour la réception du reste des réponses, afin d’entamer l’élaboration de la version finale du projet de contrat-programme à la lumière des remarques des professionnels.

– Le Maroc et l’Allemagne ont signé deux arrangements de coopération financière d’une enveloppe globale de 330,5 millions d’euros sous forme de prêts et de dons, portant sur le développement durable. Ces arrangements de coopération ont été signés par le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, et l’ambassadeur d’Allemagne à Rabat, Götz Schmidt-Bremme. « Nous venons de procéder à la signature d’un protocole de coopération entre le Maroc et l’Allemagne, sous forme de deux conventions qui couvrent un certain nombre de domaines, notamment l’énergie renouvelable et électrique, l’approvisionnement en eau, que ce soit le stockage, l’approvisionnement des zones rurales ou encore le dessalement de l’eau de mer, ainsi que tout ce qui a trait au développement durable », a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.