Une visite historique. Pour la première fois, un souverain pontife a foulé le sol des Emirats Arabes Unis. Le pape François a tenu une messe mardi à Abu Dhabi, une première dans ce pays musulman qui tolère la pratique de la foi chrétienne mais à condition qu’elle reste discrète.

Les Émirats comptent huit églises, soit le plus grand nombre dans la région. Les catholiques, essentiellement philippins, indiens et pakistanais, représentent environ 9 % des 9,7 millions d’habitants. Les migrants sont en majorité employés dans le bâtiment, l’hôtellerie ou comme domestiques, a rapporté 20minutes.fr .

Plus de 2.000 bus ont été affrétés pour la messe géante en plein air, qui a lieu au « Zayed Sports City », le plus grand stade du pays. Le transport des fidèles gratuit, une foule enthousiaste de plus de 180.000 personnes s’est massée pour accueillir le pape.

Dans un long discours devant des représentants de toutes les religions, le pape jésuite a encouragé les Emirats arabes unis à « poursuivre son chemin » garantissant la liberté de culte, évoquant « un carrefour entre Occident et Orient », a rajouté la même source.

Tout s’est déroulé sous l’oeil peu distrait du grand frère saoudien et de la patience du voisin iranien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.