En filigrane l’affaire du Sahara. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, est attendu ce mercredi à Washington où il rencontrera le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, et le conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton.

Selon le site arabophone Elaf Maroc, la visite de Bourita à Washington intervient une semaine après celle du ministre algérien des AE, Abdelkader Messahel, à la capitale américaine.

Ce dernier a pris contact avec plusieurs et hauts responsables de l’administration Trump, selon la même source.

La question du Sahara marocain et l’avenir de la Mission des Nations Unies au Sahara (MINURSO) seront au cœur des discussions qu’entamera Bourita avec ses interlocuteurs américains.

A noter que si les relations entre Washington et Rabat sont « normales », selon les diplomates marocains, il n’y a toujours pas d’ambassadeur américain à Rabat, et ce, depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche en janvier 2017.

Par ailleurs, la visite de Bourita intervient une dizaine de jours après la visite officielle du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov au Maroc.

A rappeler que Bourita vient de prendre part, lundi à Bruxelles, à la réunion ministérielle Union Européenne-Ligue Arabe.

La réunion a été coprésidée par Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Al-Dirdiri Mohamed Ahmed, ministre soudanais des Affaires étrangères (qui exerce actuellement la présidence de la partie arabe au niveau ministériel) et Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue des Etats arabes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.