Le célèbre chanteur franco-algérien Enrico Macias, dit ce qu’il pense et fait ce qu’il pense. Et pour cause, le 14 février prochain, à l’heure de la Saint-Valentin, l’artiste se produira sur la scène de Mégarama à Casablanca et ce malgré l’appel au boycott de son show par les anti-normalisation avec Israël.

Dès l’annonce de sa prochaine visite à Casablanca, des voix se sont élevées sur la Toile appelant au boycott du chanteur et de ses chansons qui, selon elles, « défend l’occupation de la Palestine par les troupes sionistes ».

Invité de l’émission française “Les Grandes Gueules”, vendredi dernier, de la radio RMC, Enrico Macias a réagi du tac au tac à la polémique.

« Je m’en fous éperdument de cette menace de boycott. Je vais aller au Maroc et advienne que pourra ! » a déclaré Enrico Macias, mettant du coup un terme aux spéculations.

Et d’ajouter : « Je connais le peuple marocain, le public marocain. Je compare le Maroc avec l’Andalousie d’antan parce que c’est un pays de tolérance. Ce n’est pas parce que quelques individus veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur la qualité, la tolérance du Maroc. Si on veut me faire quelque chose qu’ils sachent que j’arriverai à l’aéroport le 14 février ».

A noter, Enrico Macias n’aborde jamais les accusations dont il fait l’objet de la part de ses détracteurs y compris ceux de cette campagne de boycott.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.