La situation épidémiologique de la grippe saisonnière est normale cette année et ne suscite aucune inquiétude, à l’instar des années précédentes, a assuré, mardi à Rabat, le ministre de la Santé, Anas Doukkali.

S’exprimant lors d’un point de presse, M. Doukkali a souligné que l’apparition de cas de virus de grippe saisonnière type A (H1N1) dans le Royaume demeure un fait normal, d’autant plus que le système national de veille et de surveillance épidémiologique enregistre annuellement, comme dans les autres pays, des cas de contamination par ce virus lors de la saison hivernale.

Au Maroc, la surveillance sentinelle du ministère de la Santé est constituée de la surveillance épidémiologique du syndrome grippal dans le secteur public, mis en place à partir de la saison 2004-2005, et qui est constitué d’un réseau de 375 centres de santé du secteur public.

De même, il a fait savoir que son département veille à renforcer la surveillance clinique et virologique des syndromes grippaux et des infections respiratoires aiguës sévères, qui est actuellement déployée au niveau des huit centres de santé et hôpitaux publics (Rabat, Fès, Marrakech, Meknes, Béni Mellal, Oujda et Agadir).

L’analyse des données épidémiologiques des syndromes grippaux montre un démarrage de l’épidémie saisonnières un peu tardif vers le 17-23 décembre 2018 et un pic épidémique atteint vers le 7-13 janvier 2019, a-t-il précisé, notant que la grippe touche, comme d’habitude, tous les groupes d’âge au Maroc, avec une légère prédominance chez le sujet adulte.

L’analyse des données cliniques et virologiques des syndromes grippaux et des infections respiratoires aiguës sévères montre au Maroc une situation similaire à celle observée dans le monde, a-t-il poursuivi, précisant que sur 541 prélèvements reçus à l’Institut national d’hygiène jusqu’à 20 janvier 2019, l’investigation virologique a permis la confirmation de 100 virus grippaux, avec une prédominance de virus de type A par rapport au virus de type B.

Dans ce cadre, M. Doukkali a recommandé aux citoyens de se faire vacciner contre le virus, particulièrement les personnes atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes et les enfants âgés entre 6 mois et 5 ans, ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans et celles atteintes de maladies chroniques spécifiques.

Il a, en outre, appelé les professionnels de la santé à adopter des comportements préventifs consistant à se laver les mains régulièrement, à réduire le contact avec les patients atteints de grippe, à se couvrir la bouche en cas de toux et d’éternuements à l’aide d’un mouchoir jetable et à aérer les locaux d’habitation.

Il a, en outre, indiqué qu’il informera l’opinion publique nationale de toute nouveauté concernant la situation épidémiologique, afin de protéger la santé de l’ensemble des citoyens.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.