Au Maroc, nombreux automobilistes, sans savoir qu’ils risquent le paiement d’une amende, utilisent les voies réservées aux bus récemment crées dans la capitale Rabat afin d’éviter les bouchons.

L’amende appliquée à cette infraction de premier degré au code de la route, selon Hespress, s’élève à 400 dirhams.

Une source de la Wilaya de Rabat a relevé que la mise en place de voies réservées aux bus pose problème, surtout au quartier Riyad, en ce sens qu’elles séparent le reste de la chaussée du trottoir empêchant ainsi les taxis de s’arrêter pour prendre leurs clients.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.