Le Raja de Casablanca, club du championnat national de football (Botola1), a annoncé, lundi, s’être séparé de son entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido, qui sera provisoirement remplacé par son adjoint Youssef Safri.

Le vainqueur de la dernière Coupe de la Confédération pointe du doigt, dans un communiqué, « un nombre de dysfonctionnements techniques majeurs enregistrés ces derniers temps, qui ont impacté la cohésion et le rendement de l’équipe », selon la MAP.

La décision de séparation a été prise suite à une réunion, tenue dans la matinée, entre le président du club, Jaouad Zayat, accompagné de membres du bureau directeur, et le technicien espagnol pour faire le point de la situation.

Youssef Safri, ancien capitaine du Raja de Casablanca, sera épaulé dans sa nouvelle mission par un ancien coéquipier Bouchaib Lambarki, « dans l’attente de la désignation d’un nouvel entraîneur », précise le communiqué.

Le contrat de Juan Carlos Garrido, à la tête du Raja depuis plus de deux ans, arrivait à expiration en fin de l’actuelle saison, mais la dernière défaite (0-2) face aux Tunisiens de l’Étoile du Sahel en Ligue des Champions des clubs arabes (Coupe Cheikh Zayed) a précipité le départ de l’Espagnol.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.