La démocratie, est un processus des pratiques politiques au faveur des citoyens. En effet, l’émergence des réseaux sociaux  dans le web0, 2 représente pour de nombreux observateurs l’espace idéal, dont les caractéristiques manifestent les ferments de l’idéal démocratique .L’avènement des réseaux sociaux, tels Facebook, Twitter, snapchat ,whatssap et autres plateformes sociales a contribué à la mise à disposition des internautes d’espaces, pour l’expression libre et l’échange de leurs idées et opinions sur différentes thématiques (politiques, sociales,…).

Cela dit que, le réseau social est souvent  présenté comme une nouvelle agora électronique. L’« Agora électronique » doit être comprise ici au sens d’Howard Rheingold, c’est-à-dire au sens d’un réseau de communication conçu et contrôlé par les citoyens, d’un dispositif de débat en ligne, d’échange, d’un « espace public ». En effet, La sphère politique a progressivement investi ces réseaux sociaux et les ont par la suite progressivement intégré à leur stratégie de communication lors d’échéances électorales dans un premier temps, et de façon régulière par la suite.

Dans la Grèce antique, l’invention de l’agora avait entraînée une remarquable expansion de la parole publique qui avait culminé dans la rhétorique et la sophistique, provoquant la réaction de Socrate et de Platon, défenseurs de la primauté du vrai sur les séductions du discours. Le nouvel espace de l’internet, ouvre à la parole bien plus de possibilités que l’agora athénienne. Court-circuitant les instances intermédiaires classiques, les forums et autres outils web alimentent l’utopie d’une parole circulant sans frein, collaborative, donnant aux citoyens l’espoir qu’une démocratie participative directe est possible, que les textes fondateurs du consensus social peuvent  être réécrits en temps réel, comme dans le modèle wiki.

Dans ce contexte le réseau social  demeure un espace où il est plus facile qu’ailleurs de produire de l’information, où les barrières sont levées. De nombreuses opinions s’expriment les réseaux sociaux qui n’ayant pas, ou difficilement trouvé des espaces d’expression dans les médias classiques.

REDOUANE QOTBI – Chercheur en sciences politiques et communication politique

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.