Le trafic aérien a affiché une année record en 2018 avec plus de 22,534 millions passagers ayant transité par les différentes structures aéroportuaires du Maroc, a indiqué, dans un communiqué, l’Office national des aéroports (ONDA).

Les aéroports du Royaume ont accueilli un total de 22.534.771 passagers, soit une forte croissance de 10,43% par rapport à l’année 2017 et un nouveau record a été également enregistré au niveau du trafic international, qui a franchi le cap de 20 millions de passagers et s’est établi à 20.081.890 passagers en augmentation de +9,97%, alors que le trafic national a totalisé 2.452.881passagers, en hausse de 14,33%.

Avec quelque 15.770.142 passagers accueillis en 2018, le trafic aérien avec l’Europe, qui représente plus de 78% du trafic aérien international, a enregistré une croissance soutenue de +11,55%, ajoute le communiqué.

Cette croissance concerne également les segments du Moyen et Extrême Orient, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud qui affichent des taux d’évolution respectifs de +6,23%, +11,69% et +18,93%.

L’aéroport Mohammed V, qui accapare plus de 43% du trafic aérien global, a accueilli 9.732.044 passagers avec une croissance de +4% environ au moment où des performances fortes ont été signées par les aéroports d’Agadir (+24,48%), Marrakech (+20,92%), Fès (+17,33%), Dakhla (+20,23%), Essaouira (+25,38%) et Ouarzazate (+36,94%).

De même, les mouvements d’avions enregistrés dans les Aéroports marocains se sont accrus de +7,77% en s’établissant à 189.784 mouvements et le trafic des avions commerciaux ayant survolé l’espace aérien marocain a connu, en 2018, une hausse de +3,8%, s’établissant à 238.965 mouvements contre 230.131 mouvements enregistrés au titre de l’année 2017.

En outre, le fret aérien a connu, durant l’année 2018, une croissance soutenue de +7,47% en comparaison avec 2017 pour atteindre 88.209,65 tonnes contre 82.079,89 tonnes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.