Au Maroc, le dialogue entre le secrétariat d’État chargé du transport et les professionnels du secteur semble être dans l’impasse et une grève générale s’annonce à l’horizon.

 Les propriétaires des camions affiliés au syndicat national des professionnels au Maroc ont ainsi appelé à une nouvelle grève nationale en signe de protestation contre la sourde oreille des responsables face à leurs revendications relatives notamment au contrôle de la charge transportée en fonction de la puissance fiscale, au problème des prix de carburants et au renouvellement du parc des camions de transport de marchandises.

Le secrétaire général des propriétaires de camions, Abdelouahed Naji, a indiqué au quotidien Akhbar Alyaoum que « le ministère tarde à honorer les engagements qu’il avait exprimés en promettant de résoudre les problèmes en suspens dont la question de la charge   transportée et l’arrêt des campagnes de contrôles ».

De son côté, le secrétaire d’État chargé du transport, Mohamed Najib Boulif, a réussi récemment, selon le journal, à parvenir à un accord avec les professionnels du transport de marchandises et à éviter la grève ouverte que menaçaient d’entreprendre les transporteurs.

« Le problème de la charge des camions est sur la table du dialogue avec les professionnels », avait déclaré Boulif indiquant qu’une commission examine ce problème avec les professionnels tout en prenant en compte la question de la sécurité routière.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.