Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi :

*Le Matin .:

– La présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach s’est entretenue avec la présidente du réseau des femmes parlementaires de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Filomena de Fatima Ribeiro Vieira Martins, autour des moyens de renforcer la coopération en matière des droits de l’Homme en Afrique. Lors de cette entrevue, tenue en marge du séminaire international sur les expériences de réconciliation nationale, organisé les 17 et 18 janvier par la Chambre des conseillers, les deux responsables ont passé en revue plusieurs thématiques d’intérêt commun, en particulier les questions relatives à la femme africaine, dont l’égalité et la parité, la violence à l’égard des femmes, l’émancipation de la femme en Afrique et le renforcement des capacités, indique un communiqué du CNDH.

– La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) assure avoir adopté un système de gestion informatisée des Amendes transactionnelles et forfaitaires (ATF) issues des contraventions routières et ce dans l’objectif d’assurer la bonne application du code de la route et de renforcer les principes de transparence et de bonne gouvernance en matière de sécurité routière. En application de ce nouveau système, une application a été généralisée au niveau de l’ensemble des services décentralisés de la sûreté nationale chargés des infractions routières qui permettra l’extraction et le dépôt des ATF de sorte à éviter tout retard ou dépassement dans le dépôt des sommes d’argent déduites des amendes au profit de la Trésorerie générale du Royaume (TGR), relève la DGSN dans un communiqué.

*Aujourd’hui le Maroc .:

– Le vote important et décisif des parlementaires européens en faveur de l’accord agricole entre l’Union européenne (UE) et le Maroc est à même d’insuffler une nouvelle dynamique au partenariat bilatéral, a souligné le Commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural, Phil Hogan. « Je suis ravi de me retrouver au pavillon marocain avec le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime pour me réjouir de l’excellent résultat obtenu suite à l’adoption par le parlement européen cette semaine de l’accord agricole entre le Maroc et l’UE », a déclaré Hogan à la presse au terme de ses entretiens avec Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime à l’occasion de l’inauguration du pavillon marocain à la Semaine verte internationale de Berlin.

– L’Office national du conseil agricole (ONCA) a procédé au lancement à partir de la province de Kelaa des Sraghna, de « la contractualisation du Conseil agricole privé agréé ». Ce nouveau dispositif est destiné à assurer un accompagnement, un conseil et un encadrement de proximité et de meilleure qualité basé sur un corps professionnel de conseillers agricoles. L’instauration de la profession de conseiller agricole vient répondre aux impératifs des nouveaux enjeux relatifs à l’organisation de la profession du conseiller agricole privé en définissant les conditions d’exercice et en instaurant l’obtention préalable d’un agrément.

*L’Economiste.:

– Régime de change: Les principaux objectifs assignés à la première phase de la réforme ont été atteints et continuent d’évoluer de manière favorable permettant aux opérateurs économiques de réaliser leurs opérations de commerce international dans des conditions adéquates, a souligné Bank Al-Maghrib (BAM). Les autorités monétaires restent évasives sur la suite du calendrier de la réforme. La solidité des fondamentaux macro-économiques, l’adéquation du niveau des réserves de change et la résilience du système bancaire sont des prérequis pour passer à l’étape suivante. « La prudence des autorités se justifie en partie par les craintes inflationnistes. Mais dans le contexte actuel, il y a davantage un risque de déflation qu’une hausse prononcée des prix », analyse un expert.

– Le gouvernement veut en finir avec la multiplicité des établissements publics avec des objets similaires. C’est ainsi qu’un projet de loi relatif à la liquidation de l’Agence de développement social (ADS) est en préparation. Créée il y a une vingtaine d’années, cette entité opère dans le même domaine que d’autres intervenants, notamment l’Entraide nationale et l’INDH. Son patrimoine et le personnel seront transférés au ministère de tutelle (de la Solidarité, la Famille et le développement social). L’objectif de cette opération est de rationaliser les interventions publiques dans le domaine social.

*L’Opinion.:

– Le Maroc s’est positionné, en 2016, aux premiers rangs des pays africains les plus performants, en se classant parmi les pays émergents, selon un classement annuel des pays africains concernant l’émergence économique, diffusé à Dakar. Le classement, publié par le Groupe de recherche « Institut de l’Emergence » coordonné par l’économiste et ingénieur statisticien sénégalais Moubarack Lo, est basé sur l’Indice synthétique d’émergence économique (ISEME), et se fonde sur quatre dimensions : la richesse inclusive, le dynamisme économique, la transformation structurelle, et la bonne insertion dans l’économie mondiale, explique un communiqué du Groupe de recherche.

– Le 9ème sommet mondial du Gujarat, qui s’est déroulé du 18 au 20 janvier à Ghandinagar, en Inde, a connu une participation distinguée du Maroc en tant que l’un des 15 pays partenaires de cette manifestation. Outre la dimension purement économique de cette manifestation, ce sommet a été l’occasion de réunir, au sein du pavillon Maroc, les ambassadeurs du Maroc, d’Algérie et de Tunisie en Inde. Le président de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), Hassan Sentissi El Idrissi, a déclaré que le propre des activités commerciales est de faciliter le contact entre les pays, notant que la rencontre au pavillon marocain entre les diplomates des trois pays maghrébins a permis d’engager un dialogue qui reflète le besoin de renforcement des relations inter-maghrébines, de coordination des démarches de commerce extérieur et de promouvoir les partenariats au profit des peuples de la région.

*Al Bayane.:

– L’offre de soins de santé dans la région de l’Oriental s’est renforcée par l’ouverture, à Oujda, du premier centre d’oncologie privé de la région, réalisé au niveau de la clinique Achark. Ce centre, qui vient conforter l’évolution que connaissent les infrastructures, les installations et les équipements de santé, aussi bien du secteur public que du privé, dans l’Oriental, contribuera à répondre aux besoins de la population de la région en termes de prise en charge spécialisée des patients atteints de cancer. D’une superficie globale couverte de 6.500 m2 (six niveaux), ce centre a nécessité un investissement de quelque 65 millions de dirhams.

– Les travaux du quatrième sommet arabe sur le développement économique et social ont démarré dimanche à Beyrouth, avec la participation de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement arabes et du Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, représente SM le Roi Mohammed VI à ce sommet. Ce conclave arabe organisé sous le signe « Développement et investissement dans le capital humain » traitera de thématiques liées, entre autres, à la complémentarité et la coordination des politiques de développement arabes dans les domaines économique et social, la sécurité alimentaire, l’énergie, la lutte contre la pauvreté, la protection des femmes, des enfants et l’emploi des jeunes, la connexion électrique, la mise en action de l’union douanière arabe et la création d’un marché arabe de libre-échange.

*Libération. :

– Le Président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a représenté SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à la cérémonie d’investiture du nouveau Président de la République de Madagascar, Andry Nirina Rajoelina, qui s’est déroulée samedi à Antananarivo. Le Président de la Chambre des représentants a indiqué que la présence du Maroc à la cérémonie d’investiture du nouveau président malgache témoigne de la volonté du Royaume du Maroc de renforcer les relations d’amitié et de coopération historiques qui lient les deux pays. En marge de cette cérémonie, Rajoelina a accordé une audience à la délégation marocaine, une audience qualifiée de « très utile et très prometteuse » par El Malki.

– Les perspectives économiques du Maroc à moyen terme sont favorables, a relevé la Banque africaine de développement (BAD) dans un récent rapport. Dans ce document, intitulé « perspectives économiques en Afrique 2019 » et qui présente des données clés sur la performance et les perspectives économiques de l’Afrique, la BAD relève la poursuite de la décélération de la croissance du PIB réel qui devrait s’établir à 2,9% cette année, avant un rebond à 4% à partir de 2020.

*Akhbar Alyaoum.:

– Les problématiques de mise en place du projet de la régionalisation avancée ont dominé les travaux de la rencontre de communication du Chef du gouvernement Saâd Eddine El Otmani avec les acteurs de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. El Otmani a mis en garde contre l’encrage du discours de « perte de confiance » dans les partis et les organisations syndicales, soulignant la nécessité de hisser le discours politique, économique et social au rang de discours sérieux et responsable à même de promouvoir les élus et la politique au Royaume. Quant à la mise en place de la régionalisation avancée, El Otmani a attribué le retard de publication des décrets d’application à des aspects techniques et aux possibilités offertes par le calendrier législatif.

– Les hôtels classés de la ville d’Agadir ont enregistré 4.900.748 nuitées à fin novembre 2018, frôlant la barre des 5 millions de nuitées touristiques. Selon les statistiques du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss-Massa, la ville d’Agadir a connu, durant les onze premiers mois de 2018, une hausse de 12,27% des nuitées touristiques par rapport à la même période de l’année précédente où le nombre des nuitées s’est établi à 4.365.079.

*Al Massae. :

– L’entreprise n’a aucune responsabilité ni financière ni comptable du fait que l’identifiant commun de l’entreprise (ICE) du client ne figure pas sur la facture, a indiqué, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar. L’activité économique a été perturbée, ces derniers jours, au niveau du commerce et de la distribution à cause des préoccupations liées à l’ICE et à la facturation électronique, a expliqué le chef du patronat marocain, notant que cette séance de travail a permis d’apporter les éclaircissements nécessaires à cette question qui a suscité un vif intérêt chez tout le monde et, par conséquent, éviter tout équivoque sur les questions d’ordre pratique.

– Plus de 2,4 MMDH ont été investis dans la gestion des déchets ménagers durant la période allant de 2008 à 2018 a indiqué la secrétaire d’État chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi. Ce montant a été alloué, notamment, à la réhabilitation de 49 décharges, la réalisation de 25 décharges contrôlée dans les villes de Fès, Oujda, El Jadida, Essaouira, Figuig, Rabat, Al Hoceima et Guelmim, entre autres, et la transformation de quatre autres en centres d’enfouissement et de valorisation, a-t-elle ajouté.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le gouvernement s’attelle à la résolution des problèmes soulevés par les citoyens, les collectivités territoriales et les régions en adoptant une approche « nationale intégrée et civilisationnelle et non pas avec une logique partisane », a assuré le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, mettant en avant la sincérité des rencontres régionales initiées par l’exécutif. S’exprimant lors d’une rencontre de communication régionale tenue à Tanger, il a fait part de sa détermination pour que le gouvernement travaille d’une manière collaborative, participative et solidaire, relavant que l’ensemble des problématiques sont traitées de façon horizontale car elles concernent un nombre de secteurs tels que l’enseignement, l’équipement, la famille, la solidarité et le développement humain.

– Un registre national des services médiatiques verra le jour afin d’organiser le domaine des médias numériques et à consacrer la transparence dans l’accès au marché des médias et de l’audiovisuel, a indiqué, samedi, le ministère de la Culture et de la Communication – département de la communication. La création de ce registre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan pratique et exécutif du ministère visant à garantir le droit à l’information qui est une condition essentielle de la liberté d’expression au Royaume et à assurer le pluralisme des opinions dans un cadre responsable, relève le ministère.

*Al Alam. :

– L’Observatoire national du développement humain (ONDH), l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) ont tenu une réunion consacrée à la mise en place du comité de pilotage du groupe permanent de recherche sur le développement de la petite enfance. Ce groupe aura pour vocation de mener des études et des réflexions sur le développement de la petite enfance au Maroc et ce, à travers la publication d’études, la conception d’indicateurs spécifiques, l’évaluation des politiques et programmes dédiés à la petite enfance et la contribution au débat national en la matière, avec le renforcement de la coopération Sud-Sud.

– Un brigadier de police relevant de la brigade mobile des motards au district de Ain Chock à la préfecture de police de Casablanca a été contraint, samedi soir vers minuit, de dégainer son arme de service pour neutraliser un récidiviste qui se trouvait dans un état anormal mettant en danger la vie des citoyens et des éléments de la police à l’aide de l’arme blanche. Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les services de police ont été notifiés à travers la ligne téléphonique (19) de l’agression d’un individu à l’arme blanche à son domicile à Sidi Maarouf par un suspect qui a causé des dégâts matériels à une voiture garée à proximité. Le prévenu a opposé une résistance farouche contre les éléments de police à l’aide d’une petite bonbonne de gaz et de l’arme blanche, ce qui a contraint le fonctionnaire de police d’utiliser son arme de service en tirant deux balles de sommation, alors que trois autres balles ont touché le mise en cause au niveau de la jambe et le ventre.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

– Le processus de justice transitionnelle au Maroc constitue la première expérience réussie dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), a indiqué le secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Sebbar. Lors d’un colloque international sur les expériences de réconciliation nationale, Sebbar a souligné que l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle se distingue par l’établissement d’une rupture avec le passé et par la création d’une institution nationale indépendante de défense des droits de l’Homme, en vue de mettre en œuvre les recommandations de l’Instance équité et réconciliation, constituant ainsi une expérience inédite et unique en son genre.

– La Secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, Rakiya Eddarhem, s’est entretenue, jeudi à Gujarat (ouest de l’Inde), avec le Premier ministre indien Narendra Modi, sur les moyens de promouvoir les relations de coopération bilatérale entre le Maroc et l’Inde. Cette rencontre, tenue en marge du Sommet économique « Vibrant Gujarat 2019 », a été l’occasion pour les deux parties de souligner la qualité des relations bilatérales entre le Maroc et l’Inde et les efforts déployés pour renforcer les échanges entre les deux pays dans tous les domaines.

Bayane Al Yaoum. :

– Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a souligné, vendredi depuis La Valette (Malte), la nécessité d’imprimer une vitesse supérieure à la Coopération entre les pays membres du Dialogue 5+5 avec la création d’ « un G10 Méditerranée ». M. Bourita qui prenait part à la 15ème réunion des ministres des Affaires étrangères des pays du Dialogue 5+5 de la Méditerranée occidentale, a estimé le moment opportun de passer à une nouvelle étape, à même d’imprimer à la Coopération entre les membres du 5+5 une vitesse supérieure, une ampleur et une dimension étendues, et ce par la création d’un Groupe de partenariat, dépassant le paradigme classique du 5+5: Le « G10 Méditerranée ».

L’université Mohammed V de Rabat est en tête des universités marocaines dans le classement 2019 « Times Higher Education » pour les pays émergents, dans la catégorie (201-250). Les résultats affichés par cinq critères indiquent une légère amélioration pour l’université Mohammed V, relativement aux « citations » (28,6), « revenus de l’industrie » (40,8), « visibilité internationale » (28,9), « recherche » (8,9) et « enseignement » (24,9).

*Rissalat Al Oumma. :

– Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a mis en avant, à Berlin, le potentiel de la numérisation de l’agriculture marocaine. Dans une intervention lors du Forum international de l’alimentation et l’agriculture (17-19 janvier), organisé dans le cadre de la Semaine verte internationale de Berlin, Akhannouch a souligné les progrès significatifs réalisés par le Maroc dans ce domaine, notamment l’utilisation des images satellitaires, d’internet et de la téléphonie mobile dans l’agriculture.

– La vision stratégique à long terme, définie par SM le Roi Mohammed VI, a permis au Maroc de réaliser une croissance économique soutenue dans différents domaines, a affirmé, à Diamniadio (près de Dakar), le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli. « La vision à long-terme définie par SM le Roi Mohammed IV, qui transcende les lois de finances, les gouvernements et les lois budgétaires a permis de fixer un cap pour le Maroc pour les cinquante prochaines années, conjugué à une approche de croissance socio-économique inclusive qui s’appuie sur des stratégies sectorielles dans certains domaines tels l’agriculture, la pêche, le tourisme et l’industrie », a relevé Jazouli.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.