La muse. Casablanca continue d’inspirer les cinéastes et les réalisateurs à travers le monde. Après le mythique film “Casablanca” de l’américain  Michael Curtiz sorti en 1942, la ville blanche en a vu défiler depuis des équipes de tournage notamment américaines et arabes.

Aujourd’hui, c’est le réalisateur égyptien Peter Mimi qui vient de terminer le tournage de son long-métrage “Casablanca”, un film d’action sur fond de romantisme avec en tête d’affiche Amir Karara et Ghada Adil, a rapporté le site arabophone Hespress.

 Bien que le réalisateur égyptien insiste sur l’originalité de son film, tout laisse à penser que le nouveau film de Peter Mimi est inspiré par le chef d’oeuvre de Curtiz qui avait raflé en son temps 3 oscars et que dès qu’on évoque la ville blanche, les étrangers pensent tout de suite au film Casablanca et ses deux amoureux Humphrey Bogart et Ingrid Bergman.

 + Retour sur scène de Mohamed Miftah +

Le nouveau film égyptien tout en abordant l’amour, traite la question de « la corruption dans le monde arabe », a indiqué à la presse son producteur Walid Mansour précisant que l’équipe de tournage a passé 10 jours au Maroc y compris Casablanca.

Par ailleurs, le film connaît aussi le retour au grand écran de l’acteur marocain Mohamed Miftah qui s’est dit heureux de participer à une oeuvre qui jette la lumière sur un des problèmes que “nous connaissons dans nos sociétés à cause de la corruption”.

Après ses succès dans le cinéma syrien, c’est la première participation de Miftah à un long-métrage égyptien bien qu’il ait déjà campé des rôles dans deux feuilletons aux côtés notamment du regretté Mahmoud Abdelaziz et de la grande star Adil Imam.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.