Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi :

*Le Matin. :

– La vision stratégique à long terme, définie par SM le Roi Mohammed VI, a permis au Maroc de réaliser une croissance économique soutenue dans différents domaines, a affirmé, vendredi à Diamniadio (près de Dakar), le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli. « La vision à long-terme définie par SM le Roi Mohammed IV, qui transcende les lois de finances, les gouvernements et les lois budgétaires a permis de fixer un cap pour le Maroc pour les cinquante prochaines années, conjugué à une approche de croissance socio-économique inclusive qui s’appuie sur des stratégies sectorielles dans certains domaines tels l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’industrie, … « , a relevé Jazouli lors de son intervention à une conférence initiée sous le thème « Comment faire de l’investissement privé un moteur de la croissance économique et de la transformation structurelle ? », dans le cadre de la 3è édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA).

– Le Comité directeur de la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation a tenu, jeudi à Rabat, sa 3è réunion depuis sa création, marquée par l’approbation d’une série de grands projets pour l’année 2019 et de son budget. En 2019, la Fondation compte redoubler d’efforts pour concrétiser ses projets, indique un communiqué de la Fondation, précisant que le plan annuel prévoit le démarrage de chantiers prioritaires avec notamment la poursuite des prestations de prévoyance sociale, notamment l’assurance maladie complémentaire, le fonds de soutien médical, le transport et l’assistance sanitaires et le forfait funéraire.

*Al Bayane.:

– La crédibilité des mécanismes de la justice et de la vérité doit constituer une priorité urgente pour toutes les voies de réconciliation, de manière à renforcer la cohésion du tissu social, a affirmé, le professeur universitaire et ancien délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Hiba. S’exprimant lors d’un colloque à Rabat, El Hiba a a souligné que l’un des plus importants défis à relever pour la justice transitionnelle se résume dans l’efficacité des mécanismes de sa mise en œuvre. El Hiba a donné l’exemple de plusieurs pays ayant supervisé partiellement leur processus de justice transitionnelle, relevant que cette supervision peut s’avérer indispensable dans certaines situations, dans la mesure où elle peut favoriser l’harmonie et la bonne mise en œuvre des processus et des voies de réconciliation.

– Quelque 389 établissements d’enseignement supplémentaires, 39 écoles communautaires et 149 internats ont été construits, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi. S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan d’étape de la mise en œuvre de la vision stratégique de la réforme 2015-2030 et des chantiers prioritaires au titre de l’exercice 2019, Amzazi a ajouté que 137 établissements scolaires et 35 internats sont à construire en 2019 afin de donner une forte impulsion à l’offre éducative.

*L’Opinion.:

– Les universités et les centres de recherches nationaux ont déposés 117 brevets d’invention au titre de l’année 2017 et le nombre de publications scientifiques a augmenté de 54% entre 2014 et 2017, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi. S’exprimant lors d’une conférence de presse, Amzazi a relevé une hausse de 44 pc du nombre des thèses soutenues entre 2014 et 2018, ainsi que la création du premier Data Center universitaire destiné à offrir aux établissements de l’enseignement des capacités de calcul et de stockage de haute performance.

– L’entreprise n’a aucune responsabilité ni financière ni comptable du fait que l’identifiant commun de l’entreprise (ICE) du client ne figure pas sur la facture, a indiqué, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Lors d’une séance de concertation et d’échanges sur le sujet entre l’organisation patronale et les Direction général des Impôts (DGI) et l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII), des clarifications ont été apportées sur les incompréhensions, préoccupations et interrogations soulevées par les différents intervenants en rapport avec la mise en œuvre de la facturation électronique.

*Libération. :

– La Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini a souligné l’importance de renforcer les relations bilatérales et d’engager une réflexion sur la mise en place d’un nouveau partenariat couvrant divers domaines. Mogherini a souligné que l’adoption à une grande majorité de l’accord agricole entre le Maroc et l’UE par le Parlement européen « témoigne de la confiance de l’UE à l’égard du rôle important joué par le Maroc aux niveaux régional, continental et international et de la stabilité et la démocratie dont jouit le Royaume ». Selon un communiqué de la Chambre des représentants, Mogherini a affirmé que « le Maroc n’est pas seulement un acteur clé au niveau bilatéral, mais également au niveau international sur des questions cruciales relatives à la gestion du climat et des migrations ».

– Des investisseurs italiens ont salué, mercredi à Terni, au Centre d’Italie, les performances économiques réalisées au Maroc, sous la conduite clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI. Lors d’une rencontre organisée par la Chambre de commerce de Terni et la Fondation Leonardo Creacion spécialisée dans les prestations économiques, ces investisseurs ont souligné que le Maroc a pu drainer davantage d’investissements italiens grâce aux réformes économiques engagées par le Royaume, mettant en avant les atouts du système fiscal et de la législation commerciale au Maroc.

*Al Ittihad Al Ichtiraki .:

– Le Président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, prendra part, en tant qu’émissaire de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à la cérémonie d’investiture du nouveau Président de la République de Madagascar, M. Andry Nirina Rajoelina, qui aura lieu samedi à Antananarivo. Un communiqué de la Chambre des représentants indique que El Malki sera accompagné, à cette occasion, de M. Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé des Affaires africaines.

– Un total de 88.761 tentatives d’émigration irrégulière ont été avortées par les autorités marocaines durant l’année 2018, dont 70.571 de ressortissants de pays tiers, en hausse de 37 pc par rapport à l’année précédente, selon l’Observatoire national de la migration. Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion jeudi, l’Observatoire national de la migration, relevant du ministère de l’Intérieur, ajoute que 229 réseaux de trafic ont été démantelés en 2018, précisant que 80 pc des migrants interceptés sont des étrangers et 29.715 migrants ont été secourus en mer, alors que 5.608 migrants ont opté pour le retour volontaire vers leur pays d’origine.

*Bayane Al Yaoum. :

– Le ministre de la Santé, Anas Doukkali a plaidé en faveur de l’institutionnalisation du dialogue social de manière à répondre aux revendications du personnel de la santé, d’améliorer leur situation et d’instaurer la paix sociale. Lors d’une réunion tenue, récemment à Rabat, avec une délégation de la Fédération nationale de la santé, relevant de l’Union marocaine du travail (UMT), Doukkali a rappelé l’intérêt particulier accordé par SM le Roi Mohammed VI au secteur de la santé, ainsi que les grandes lignes du plan de réforme du système de la santé à l’horizon 2025, qui place les ressources humaines au centre de ses priorités.

– Le directeur général de la Sûreté nationale a adressé une lettre de félicitations à un officier de paix principal exerçant à la préfecture de police de Fès, en reconnaissance de son sens élevé du professionnalisme, de son comportement exemplaire tant au niveau personnel que professionnel et de son implication effective dans la consécration des valeurs de moralisation et d’intégrité au sein de l’appareil sécuritaire. Le fonctionnaire de police précité avait procédé, mardi dernier, à l’arrestation d’un individu en flagrant délit de possession de divers bijoux d’un poids total de 5,29 kg, sans être muni des reçus prouvant leur provenance, indique vendredi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que le policier a entrepris l’ensemble des procédures réglementaires nécessaires en dépit de la tentative du suspect de le corrompre en lui offrant des sommes d’argent importantes.

*Rissalat Al Oumma. :

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu au Palais Royal de Rabat, la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires Étrangères et la Politique de Sécurité, Vice-Présidente de la Commission Européenne, Mme Federica Mogherini, qui effectue une visite de travail au Maroc dans le cadre du renforcement du partenariat stratégique entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne. L’audience accordée à la Cheffe de la diplomatie Européenne a été l’occasion de souligner la centralité du Maroc dans la politique extérieure de l’Union Européenne, ainsi que l’excellence des relations entre les deux partenaires qui fêtent cette année leur 50ème anniversaire.

– Le conseil de gouvernement, réuni jeudi, a examiné le projet de loi 48.18 modifiant la loi N° 01.07 portant sur l’adoption de mesures spéciales relatives aux résidences immobilières de promotion touristique, et modifiant et complétant la loi 61.00 formant statut des établissements touristiques telle que modifiée et complétée par la loi 80.13. Présenté par le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, ce projet vise à drainer les investissements vers les résidences immobilières de promotion touristique pour renforcer leur dynamique et leur attractivité auprès des touristiques nationaux et étrangers, à travers l’adoption d’une série d’amendements concernant l’obtention des autorisations de gestion de ce genre de résidences, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

*Akhbar Alyaoum.:

– Les commerçants de Rabat en grève. Les commerçants de la capitale et Témara qui n’ont pris part à aucun mouvement de grève durant les 30 dernière années, ont fermé leurs locaux, jeudi, protestant, ainsi contre les mesures fiscales apportées par la loi de finances 2019, en l’occurrence le système de facturation électronique et l’Identifiant Commun de l’Entreprise, qui exposeront les commerçants à un contrôle plus large. Le secrétaire provincial de syndicat national des commerçants et des professionnels, Aissa Ouchout, a affirmé au journal que « cette démarche a été prise après que les choses ont atteint des niveaux insupportables ».

– Une nouvelle étude a révélé que la marche à pied est le mode de prédilection des déplacements des Casablancais. dans l’agglomération, la marche à pied prédomine avec 5 millions de déplacements effectués par jour, d’autant plus que l’on s’éloigne de l’hypercentre. Les voitures personnelles, les transports en commun et les taxis ont à peu près les mêmes volumes de déplacement (1 million). L’enquête a été effectuée entre janvier et mai auprès de 7019 ménages touchant 22.960 personnes de plus de 6 ans, dont 51% d’hommes et 49% de femmes, dans 34 arrondissements ou communes. Les Casablancais ont affirmé leur disposition à utiliser un système de transport collectif performant au lieu de leurs voitures.

*Al Massae. :

– Le conseil de gouvernement, a adopté le projet de décret pour l’application de la taxe sur la valeur ajoutée prévue dans le livre III du Code général des impôts, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Ce projet, présenté par le ministre de l’Economie et des Finances, vise à accélérer le rythme de traitement des dossiers de restitution de la taxe due sur la valeur ajoutée, à travers la mise en place d’une procédure simplifiée de dépôt des demandes concernant les opérations bénéficiant de l’exonération ou du régime suspensif, prévues par les articles 92 et 94 du Code général des impôts, tel que prévu par l’article 103 de ce code, a ajouté El Khalfi.

– Les parlementaires du PI ont signé au nom du groupe de l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentant, une pétition adressée au ministre de la santé, Anass Doukkali, à propos de la tenue d’une réunion pour examiner la situation du secteur de la santé dans la région de l’Oriental. Les parlementaires d’Oujda, Berkane, Jerada, Taourirte et Bouarfa ont mis l’accent sur l’accumulation des problèmes du secteur ayant conduit à la détérioration des services offerts aux citoyens.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

– Les membres du Conseil supérieur de la fonction publique ont appelé à la mise en œuvre graduelle du plan national de la réforme de l’administration et dans la transition de « carrière professionnelle » vers un « système de fonction » basé sur la gestion des compétences, à l’issue de l’assemblée générale du conseil. Dans leurs recommandations et propositions, les membres du Conseil, aussi bien les représentants du personnel que de la direction, ont insisté sur la nécessité d’asseoir une fonction publique efficace et efficiente et de réformer le régime de la fonction publique selon une approche tenant en compte les particularités du système de gestion des collectivités territoriales.

– La croissance du PIB réel du Maroc devrait s’établir à 2,9 % en 2019 avant un rebond à 4 % à partir de 2020, selon la Banque africaine de développement (BAD). « Les perspectives économiques à moyen terme au Maroc sont favorables et indiquent la poursuite de la décélération de la croissance du PIB réel qui devrait s’établir à 2,9 % en 2019, avant un rebond à 4 % à partir de 2020 », indique un rapport de la Banque sur « les perspectives économiques en Afrique – 2019 », présenté jeudi à Abidjan.

*Al Alam. :

– Des sources de Bank Al-Maghrib (BAM) ont affirmé que les objectifs principaux déterminants de la première phase de la réforme ont été réalisés, s’inscrivant dans une évolution positive pour permettre aux acteurs économiques d’effectuer leurs opérations du commerce extérieur dans des conditions favorables. Ils ont ajouté que le cours de change du Dirham au marché bancaire national est resté stable et proche du cours de référence, malgré une fluctuation plus large à ±2,5% au lieu de 0.3 auparavant, ce qui reflète une aisance dans le marché de change.

– La compagnie aérienne low cost, Ryanair, a annoncé jeudi la programmation de ses premiers vols au départ de Tétouan, avec une fréquence de deux vols hebdomadaires vers Malaga (Espagne) à partir d’avril. La compagnie indique que les clients marocains et les visiteurs peuvent « profiter de tarifs encore plus bas et des dernières améliorations du programme, notant que les vols seront commercialisés, dans une offre spéciale, à 20 euros seulement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.