Quelque 665 Marocains ont été expulsés d’Allemagne au cours de l’année écoulée dont 53 ont bénéficié d’un financement allemand pour réaliser des projets au Maroc.

Selon les chiffres du ministère allemand de l’Intérieur au cours de la période allant de janvier à novembre dernier, 1 500 ressortissants des pays maghrébins ont été expulsés pour résidence illégale en Allemagne.

Le site arabophone Hespress qui cite l’Intérieur allemand a signalé que ces expulsions ont ainsi concerné, en plus des Marocains, 534 Algériens et 318 Tunisiens, ajoutant que 386 émigrés maghrébins ont choisi volontairement de retourner dans leurs pays en bénéficiant d’une aide au retour. Outre les 53 Marocains, il s’agit de 266 Algériens et de 67 Tunisiens.

Le gouvernement allemand a décidé récemment d’accélérer l’expulsion des demandeurs d’asile d’origine algérienne, marocaine et tunisienne en plus des Géorgiens estimant que leurs pays sont sûrs.

Berlin a ainsi rejeté la quasi-totalité (99%) des demandes d’asile émanant de ces pays. En revanche, seules 2,7% des demandes d’asile provenant de Tunisiens et 4,1% de Marocains ont reçu une réponse positive des autorités allemandes en 2017.

Des ministres allemands avaient précédemment annoncé que leur pays adoucira les lois sur l’accueil des migrants pour répondre aux besoins de l’Allemagne en mains d’oeuvre.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.