Un membre du Grand Conseil saint-gallois a été condamné pour avoir chatté avec une présumée mineure et lui avoir demandé des photos d’elle nue. En réalité, il s’agissait d’un enquêteur de la police.

«J’ai fait une grosse erreur et voudrais bien revenir en arrière. Mais c’est impossible. Toute cette affaire est très embarrassante.» Contacté lundi par «20 Minuten», Michael Hugentobler, élu PDC au Grand Conseil saint-gallois, dit regretter au plus haut point ce qu’il a fait en février 2017.

Le politicien vient en effet d’être condamné par ordonnance pénale pour avoir chatté avec une dénommée Sara, qui lui a dit dès le départ qu’elle était âgée de 13 ans. Cela ne l’a pas empêché de lui poser toute une série de questions intimes. Il a notamment voulu savoir si elle avait déjà vu un homme nu. Ensuite, il a allumé sa webcam et s’est touché avant de lui demander si ça lui plaisait. Mais Michael Hugentobler n’en est pas resté là. Il lui a aussi demandé de se caresser à son tour et de lui faire parvenir des photos d’elle nue. Ce que le politicien ignorait, c’est que Sara était en réalité un enquêteur de la police. Hugentobler avait aussi pris contact avec deux autres «vraies» ados, âgées de 15 ans. Il leur avait envoyé des photos de son sexe.

Lire plus…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.