La mise en service de l’extension de la ligne 2 permettant la desserte du quartier de Yaacoub El Mansour à partir de l’hôpital Moulay Youssef à Rabat est programmée pour fin février, a indiqué la Société du Tramway de Rabat-Salé (STRS).

Les travaux d’extension de cette ligne sur 7 kilomètres nécessitant des investissements de 1,7 milliards de dirhams (MMDH) enregistrent actuellement un taux d’avancement de 90pc du côté de Rabat et 40 pc du coté de Salé, a indiqué le Président Directeur Général de la société du Tramway de Rabat-Salé (STRS), Said Zarrou, dans une déclaration à la MAP, notant que grâce à cette extension 40.000 voyageurs supplémentaires viendront rejoindre les 110.000 voyageurs quotidiens.

Il s’agit de l’extension de la ligne 2 depuis le terminus actuel de l’hôpital Moulay Youssef (Akkari) en passant par l’avenue Essalam jusqu’au croisement avec l’Avenue Al Kifah. Avec cette extension, le Tramway va atteindre le quartier dense de Yaacoub Al Mansour et ses 135.000 habitants à travers 4 nouvelles stations.

Dans le cadre de cette extension, le quartier Yaacoub Al Mansour connaitra une requalification urbaine à travers la création de 3 nouveaux espaces verts et l’aménagement de parcs de proximité, a-t-il souligné.

Du coté de Salé, l’extension de la ligne 2 se fera depuis le terminus actuel à l’Avenue Hassan II en passant par l’Avenue Zarbia jusqu’au nouvel hôpital de Salé sur 4.6 km, a précisé M. Zarrou, affirmant que le tramway atteindra les quartiers denses en population des quartiers Moulay Ismail et Kariat (265.000 habitants) à travers 8 nouvelles stations.

M. Zarrou qui s’est félicité des efforts consentis par l’ensemble des partenaires de la STRS, a expliqué que le nouveau tracé intégrera, par ailleurs, un ouvrage d’art dédié au tramway qui s’insère dans le paysage urbain (pont au dessus de l’avenue Ain Houala) d’une longueur de 360 m, d’une largeur de 10,8 m et de 5,6 m de hauteur, relevant que sa date de mise en service est prévue pour juillet 2019. Pour ce qui est de la ligne 1 (Hay Karima à Salé-Madina Al Irfane), M. Zarrou a fait savoir que cette ligne totalise environ 60% de l’ensemble de la fréquentation et connait en jour ouvrable 3 pics, soulignant que le taux de satisfaction client a été de 8,4/10 selon l’enquête annuelle quant à la qualité de service, la propreté des rames et des stations et à la ponctualité.

Le taux de disponibilité fait quant à lui état de la disponibilité de 97pc des rames sur le réseau au moment où le taux d’accidentologie ne dépasse pas 0,51 pc aux 10.000 Kms (le taux moyen sur des réseaux matures en Europe est de 0,8).

Le taux de fraude s’affiche 1,78%, selon les enquêtes menées sur le réseau en 2017, a relevé M. Zarrou, expliquant que 64% des voyageurs possèdent au moins un véhicule.

Sur le volet environnemental, le tramway de Rabat-Salé permet une économie d’énergie d’environ 4.000 tonnes équivalent pétrole (Tep) par an et une réduction d’émission de 10.000 tonnes CO2 /an représentant ainsi le mode de transport le plus écologique avec une émission en moyenne pour un trajet de voyageur de moins de 3 g de Co2/pers/km, en comparaison avec une voiture particulière plus polluante avec 206 g de Co2/pers/km émis et le bus avec 95,4 g de Co2/pers/km.

Concernant l’activité de l’exploitation, le réseau a enregistré plus de 228 millions de voyages depuis sa mise en service, soit 30 millions de voyageurs annuels.

SM le Roi Mohammed VI avait lancé en octobre 2017 les travaux d’extension de la ligne 2 du Tramway de Rabat Salé, avec un coût qui s’élève à 1,7 milliards de dirhams, sur un linéaire de 7 km, s’inscrivant dans la haute vision stratégique de développement et d’amélioration de la mobilité dans l’agglomération de Rabat Salé Témara.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.